movida1_opt

Vivre la nuit à Gênes

Si vous cherchez de grands établissements spacieux, vous n’êtes pas au bon endroit. Vivre Gênes de nuit peut être une expérience vraiment intéressante si vous êtes habitués aux grandes avenues sur lesquelles apparaissent de grands bars pleins de gens. À l’inverse, dans la ville de la Lanterna, on trouve plus facilement les gens dans la rue, à cause des petits espaces dans lesquelles se développent les établissements du centre historique. Certains d’entre eux peuvent véritablement être d’agréables surprises.

Nous partons de la place Piazza De Ferrari. La plus centrale des places génoises sert de « porte » au centre historique, l’un des plus grands de toute l’Europe. La première place que vous trouverez bondée, surtout les week-ends, est la Piazza Delle Erbe. Là, les personnes dehors remplissent complètement la rue, et vous pourrez siroter un cocktail assis à de petites tables. Mais si vous cherchez quelque chose de plus typique, vous devez avancer d’une dizaine de mètres, dans la rue Cannetto il Lungo. Derrière le comptoir du « Bar degli Asinelli », les deux propriétaires historiques – Adriano et La Marchesa – sauront vous accueillir dans une ambiance d’autrefois, entre les miroirs années soixante et les bouteilles de l’Asinello, une liqueur typique de la région, aromatisée à l’absinthe, au calisson, à l’écorce de quinquina, à la rhubarbe, et  à la gentiane.

Après une première dégustation d’Asinello, vous pouvez descendre dans le dédale de ruelles en direction de la mer, pour tourner ensuite sur la gauche. Outre les spécificités locales, vous pouvez trouver une excellente sélection de vodkas au « Kowalski », rue des Giustiniani. L’établissement propose de délicieux plats polonais et une longue série de boissons alcoolisées d’Europe de l’est, mais on y trouve également des soirées musicales et autres événements particuliers. Vous avez fini votre vodka ? Bien, maintenant continuons en direction du nord, en faisant étape à la « Taverna Zaccaria », dans la ruelle via San Cosimo.

Une petite place couleur ardoise, devant l’église des Saints-Côme-et-Damien, construite entre le Xe et le XIe siècle. À la Taverne, vous trouverez une ambiance plus chaleureuse et d’excellents verres de vin. Au printemps, au contraire, vous verrez la place se remplir de façon démesurée, entre jeunes étudiants et étrangers des nombreuses chambres d’hôtes du coin.

En retournant vers le point de départ, vous irez vers la musique et les spectacles. En effet, dans l’espace d’une dizaine de mètres, il est possible de trouver de très nombreux bars et établissements, souvent très différents les uns des autres. Dans la rue San Donato, au premier plan, un large choix de concerts s’offrira à vous au « Kitchen Mon Amour », qui s’étend sur deux étages. Vous pourrez manger et boire, dans une ambiance plus semblable aux bistrots parisiens et aux établissements berlinois.

Si vous montez vers la colline de Carignano, en revanche, le grand espace ouvert des « Giardini Luzzati » saura vous emporter dans des soirées de musique électronique, des concerts, des spectacles et des soirées swing. Tout en écoutant la musique de la scène, vous pouvez également visiter l’aire archéologique du Ier siècle. Un mélange entre histoire et contemporanéité que l’on ne trouve nulle part, mais que vous pourrez savourer en totale harmonie.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Gênes