photo-1

Venise la nuit

Une promenade au sein de la ville endormie, s’immerger dans le silence brisé par quelques passants.

Lorsque le soleil se couche, les villes prennent un aspect et un charme différent par rapport à la journée. Même Venise ne fait pas exception à cette règle. C’est d’ailleurs le contraire, on peut dire qu’à la tombée de la nuit, elle devient encore plus belle.

Après avoir admiré le coucher du soleil, l’obscurité arrive et envahit les rues légèrement illuminées par la lumière des lampions ou éclairées par l’une ou l’autre vitrine.

D’habitude, les passants pressés se déplacent rapidement vers leur destination en brisant momentanément le silence du bruit de leurs pas, pendant que l’un ou l’autre touriste se promène avec un air surpris, en observant ce qui l’entoure, incrédule, et en ayant du mal à croire être dans le même endroit si rempli de monde pendant la journée.

Au cours d’une de mes promenades, j’ai vu un jeune couple qui se plongeait avec un air perdu dans le charme nocturne de la ville en se tenant la main. Il s’est finalement assis sur des marches pour profiter de l’intimité complice offerte par le silence.

Le silence de la Venise nocturne est différent : sans le trafic des voitures, elle est bien plus calme que les autres villes.

En nous perdant au milieu des ruelles et des petites places solitaires de Venise, nous pouvons découvrir des endroits vraiment caractéristiques. Mais d’autres superbes vues peuvent être obtenues en prenant un vaporetto en direction de Saint-Marc, à l’arrêt de Rialto. Alors que le pont du même nom s’éloigne derrière nous, nous pouvons admirer la ville qui s’étale devant nos yeux avec toute sa beauté romantique et séduisante.



Tout doucement, ses immeubles se succèdent les uns les autres le long du Grand Canal. Des immeubles qui portent encore le nom des célèbres familles qui ont jadis fait la gloire de Venise, des noms de doges, condottieri (chefs d’armées de mercenaires) et « capitaines de la mer », mais également de célèbres hommes d’affaires qui ont contribué au développement des merveilles que l’on peut encore admirer à l’heure actuelle.

Nous pouvons voir défiler Ca’ Farsetti, Ca’ Loredan, les palazzi Grimani, Contarini, Tiepolo, Querini, Barbarigo, Pisani, Corner.

À la « Volta de canal », où le Grand Canal tourne presque en un angle droit, s’impose le puissant immeuble de Ca’ Foscari, suivi par Ca’ Rezzonico qui fait face au palazzo Grassi.

Après avoir dépassé l’académie, voilà l’immeuble non terminé de Ca’ Venier dei Leoni, suivi par le gothique Ca’ Dario, dominé par la puissante basilique della Salute qui contraste avec la gracieuse légèreté gothique du palazzo Contarini Fasan d’en face, connu sous le nom de palazzo di Desdemona.

Une fois dépassé le bassin de Saint-Marc et être arrivés à l’arrêt de S. Zaccaria, après avoir profité de la vue de la Piazza et du palazzo Ducale, vous pouvez descendre vous promener sur la place presque déserte, où l’un ou l’autre étal propose encore aux touristes des souvenirs de la ville.


Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Venise