img_4435

Un weekend alternatif à la découverte des nouveaux bars de Vérone

Il y a quelques semaines, j’ai reçu l’agréable visite d’un ami venant de l’étranger que je n’avais pas vu depuis un certain temps. Je l’avais hébergé plusieurs fois à Vérone, donc il ne me restait pas grand chose à lui montrer en termes de monuments, musées, restaurants typiques ou visites de caves. Tout avait déjà été vu et revu. Alors j’ai essayé de lui faire connaître de nouvelles choses qui se passent dans la ville et qui sont particulièrement appréciées par les habitants.

Mon ami arrivait tard le soir à l’aéroport donc j’ai pensé l’emmener prendre un verre. Depuis quelque temps, j’avais entendu parler de ce nouveau bar à cocktails appelé Soda Jerk, toujours ouvert jusque tard, mais petit et très fréquenté au point de devoir réserver. J’ai pensé que c’était une bonne occasion de le tester. C’est un endroit fascinant. Dehors, il y a aucune enseigne, la seule façon de voir ce qu’il s’y passe à l’intérieur est un petit hublot. La porte est fermée, il faut sonner pour entrer. Une fois à l’intérieur, on a l’impression de faire partie d’une société secrète composée de connaisseurs de cocktails qui, ici, sont de petites œuvres d’art.

Le lendemain, j’ai organisé pour mon ami une visite à la cave à vins Pasqua, juste en dehors de Vérone. La spécificité de ce lieu est, qu’en plus de pouvoir goûter la large gamme de vins de la maison, il est possible, en étant accompagné et guidé par un oenologue, de créer son propre vin. Nous avons choisi une base de raisin Corvina (typique de Valpolicella) et l’avons savamment mélangé avec du Cabernet et du Merlot. Le résultat a été un mélange unique. Et maintenant, je garde la bouteille avec mon nom et le bouchon scellé dans la cire, pour les meilleures occasions.

Chapitre nourriture : à Vérone, ces derniers temps, sont apparus de nombreux restos qui proposent une cuisine créative mais élaborée à partir d’ingrédients locaux. Nous avons eu le temps d’en tester quelques-uns. Le premier est un resto à Burgers très tendance, près du théâtre romain, qui s’appelle Buns. Non seulement les ingrédients sont tous locaux, de la viande au fromage (provenant d’élevages de la Lessinia, les montagnes au-dessus de Vérone), mais les recettes s’inspirent également de la tradition : nous avons essayé par exemple un hamburger mariné dans le vin d’Amarone. L’autre endroit est Tapasotto, un bistro ouvert dans le centre par le chef le plus célèbre à Vérone, Giancarlo Perbellini qui, dans le style d’un bar à tapas espagnol, propose quelques-unes de ses créations à des prix très abordables. Je me souviens en particulier d’un tartare de cheval et d’artichauts frits.

Le soir, nous sommes ensuite allés écouter de la musique live. Quand j’étais petit, Vérone était pleine de petites salles où, parfois, des concerts étaient organisés. Avec le temps, ils ont disparus à cause des protestations des résidents et en faveur d’autres locaux plus rentables, comme les fast-food et les pizzerias. J’ai donc accueilli comme une bouffée d’air frais l’inauguration de Cohen (en hommage à Leonard Cohen, l’auteur-interprète canadien décédé en novembre 2016), près de la Piazza Corrubbio, une zone de Vérone à proximité du centre qui est en train de revivre. Ici, la musique est toujours présente, en particulier le week-end (ici le programme). Sur scène, se produisent des groupes de musique généralement folk, country et jazz. Il est préférable de réserver une table sur le balcon et regarder les performances d’en haut, en sirotant un verre. Mais il est également intéressant d’explorer le bar dans ses détails, de son stand de vinyls d’occasion aux menus imprimés avec les couvertures de grands disques du passé.

Mon ami était vraiment très content de son week-end à Vérone, si différent de ce qu’il avait imaginé. Et juste avant son départ, il m’a fait un grand compliment, en me disant : « Je n’imaginais vraiment pas qu’il y avait des endroits comme ça à Vérone. »

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires