Tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer à l’assaut de l’Etna

L’Etna est à l’origine de nombreuses éruptions dont celle qui a détruit une partie de la ville de Catane, ville portuaire située sur la côte est sicilienne. Fascinant, le volcan le plus actif d’Europe peut aussi réserver quelques surprises. Mieux vaut être préalablement averti des difficultés qui peuvent surgir et des éventuels dangers.

Pour que vous puissiez bien vous préparer à l’ascension de l’Etna, célèbre volcan vieux de 500 000 ans, Volotea vous donne quelques conseils…


 

L’Etna : deuxième volcan plus haut d’Europe

 
Si vous avez pour objectif d’escalader l’Etna lors de votre voyage en Sicile, quelques informations pourront vous être utiles. Sachez d’abord que le volcan culmine à une altitude de 3300 mètres et qu’il est le deuxième volcan plus haut d’Europe après le Teide à Ténérife (3718 m). Des coulées de lave et de cendres superposées les unes sur les autres constituent ses pentes, ce qui le place dans la catégorie des stratovolcans, c’est-à-dire forgés par des éruptions successives.

Toujours actif, l’Etna s’est réveillé pour la dernière fois en 2016 en offrant un spectacle hors du commun, produisant fontaines de lave et explosions. Heureusement, les réveils brutaux se sont révélés sans danger pour la population et ont été particulièrement appréciés par les touristes présents. Pour étudier la force du géant sicilien, les volcanologues explorent régulièrement les tunnels de lave creusés lors de ces éruptions et amenant à des grottes aux aspects géologiques étonnants.

Au pied du volcan, les boutiques de souvenirs n’hésitent pas à exploiter la notoriété du site en présentant des objets en lave sculptée au côté des mets locaux : miel, Pistache de Bronte, panelle, etc. Lors des circuits organisés, les guides se plaisent à raconter les mythes et légendes autour de l’Etna : comment Héphaïstos a fait de ce lieu unique une forge et l’a transformé en volcan ou encore comment Typheus a été condamné par Jupiter à soutenir la Sicile à jamais en étant lié à elle…
 

Que mettre dans sa valise pour faire l’ascension de l’Etna ?

 
Plus grande île de méditerranée, la Sicile bénéficie d’un climat particulièrement clément avec des étés chauds et secs et des hivers doux avec une moyenne de température de 15 °C. Votre valise va donc contenir majoritairement des vêtements légers et des tongs. Pourtant, si vous envisagez l’ascension de l’Etna, vous devriez aussi prévoir de bonnes chaussures de marche et des couches et sous-couches bien chaudes pour pouvoir vous protéger au fur et à mesure de la montée. Vous vous en doutez, plus vous grimperez en altitude, plus les températures seront basses et le vent violent. Alors, si vous ne voulez pas vous retrouver congelé, figé et incapable d’avancer, n’hésitez pas à prévoir deux bagages : l’un pour le soleil et l’autre pour la haute montagne.

Concernant les chaussures, optez pour une marque de qualité, spécialiste de la randonnée. De bonnes semelles vous éviteront notamment de glisser sur les cailloux et de chuter. Un sac à dos rempli de quelques vivres et de plusieurs bouteilles d’eau, d’un équipement basique de survie suffit pour une journée de marche.


 

Quelles sont les étapes incontournables lors de l’escalade de l’Etna ?

 
Vous ne pouvez vous résoudre à partir pour la Sicile sans réaliser l’ascension de l’Etna ? Plusieurs solutions vous sont fournies. Si vous ne voulez pas trop marcher, vous pouvez prendre le funiculaire qui vous déposera à 2500 m d’altitude, à moins de 1000 m du sommet. Le Terminal Funivia se trouve sur le versant sud et offre une vue extraordinaire sur la région. Votre ascension se poursuit ensuite en 4X4 ou pour les plus courageux à pied : jusqu’à 2700 m sans guide ou jusqu’au sommet accompagné d’un guide expérimenté.

L’autre option est d’organiser une randonnée depuis Catane et d’en profiter pour s’immerger dans la culture sicilienne. Prévoyez alors quelques arrêts pour vous rappeler longtemps de ce périple. Plusieurs sites méritent d’être visités :

  • au pied de l’Etna, le village de Nicolosi est aussi typique qu’attractif grâce à ses nombreuses infrastructures dédiées au tourisme et à sa station de ski.
  • le Refuge de la Sapienza, situé à 1900 m d’altitude, se trouve près des remontées mécaniques qui amènent vers le cratère Sommital : vous pouvez y manger et même y dormir.
  • idéal pour observer le sommet du volcan, le refuge de Torre del Filosofo se trouve à 3000 m d’altitude.
  • bien placé sur la route nord : le refuge de Piano Provenzana offre tout le confort que l’on est en droit d’attendre après une ascension vertigineuse.



 

Après votre randonnée sur les pentes de l’Etna…

 
Grimper sur l’Etna est une expérience qui laisse bien des souvenirs. Le volcan surprend, émerveille et parfois effraie. Pourtant, si vous voulez profiter pleinement de votre séjour, Volotea vous conseille d’autres activités toutes aussi passionnantes les unes que les autres, telles que :

  • se baigner et profiter des attraits des plus belles plages proches de l’Etna : celle de Taormina, celles de la côte catanaise d’Aci trezza et Aci Castello, etc.
  • réaliser la visite des sites archéologiques : la Vallée des temples d’Agrigente, la Villa del Casale de Piazza Armerina ou encore le théâtre antique de Tindari. Incontournables, ces excursions sont d’une grande richesse culturelle.
  • participer à la dégustation des spécialités de la région et du vin sicilien (avec modération bien-entendu) : les restaurants traditionnels proposent la granita, une boisson fraîche avec chantilly et brioche maison, un délice pour bien commencer la journée et différents plats à base de charcuterie, de pâtes ou de fromages comme le pizzolo, une sorte de pizza fourrée ultra généreuse. Au niveau des desserts, comment résister aux pâtisseries aux amandes ou à la ricotta, au cannoli et à la cassata ?

 
Pour ceux qui souhaitent découvrir les mystères de l’Etna sans se fatiguer ou avoir froid, il existe une autre solution : le survol en hélicoptère. La balade d’une heure en moyenne offre de nombreux points de vue : sur le volcan bien-sûr mais aussi sur la côte ionienne, sur la campagne sicilienne et ses grands champs d’oranger, sur la ville de Taormine et les villages pittoresques aux alentours… A chacun d’organiser son voyage en Sicile et sa découverte de l’Etna selon ses envies et son budget !

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires