162

Toulouse : 3 visites insolites

Certes, vous pouvez visiter Toulouse avec un guide touristique, une carte ou un GPS à la main ? Vous pouvez aussi vous balader, au petit bonheur la chance, en espérant trouver la perle rare architecturale ou le petit restaurant qui va bien. Vous pouvez aussi choisir une option plus insolite. De celles qui prouvent que Toulouse est une ville qui se vit plus qu’elle ne se visite !

1- Le rallye urbain

Besace sur l’épaule, stylo indélébile en main, classeur, livrets d’expédition et fiches réponse sous le bras : voici l’équipement obligatoire pour explorer Toulouse avec le jeu de piste de Granhòta (9€). Pendant plus de trois heures, vous pourrez parcourir à pied monuments, ruelles, hôtels particuliers et lieux d’intérêt. Vous répondrez à des questions patrimoniales, chercherez des codes secrets, déchiffrerez des rébus, buterez sur des anagrammes et découvriez de nouveaux alphabets. Bref, vous apprendrez à connaître la ville, son patrimoine, ses illustres personnages, en équipe motivée, à travers un défi convivial. Vous saurez que l’on peut voir les os de Saint Thomas d’Aquin une fois l’an, que la vierge noire de la Daurade est habillée par un grand couturier, que le fantôme de Simon de Montfort hante les quartiers. Vous apercevrez la plus vielle toulousaine. Vous empruntez des ruelles inconnues. Et mieux qu’un toulousain, vous connaitrez les belles histoires que la Ville rose a à vous raconter.

2- Le vrai toulousain

Vous n’êtes pas du genre à mener l’enquête ? Vous préférez vous balader tranquillement dans la ville comme si vous y habitiez ? Vous n’aimez pas qu’on vous colle une étiquette de touriste sur la tête ? Essayez donc Toulouse Greeters ! L’association réunie des habitants qui vous font visiter la ville gratuitement. Pendant minimum deux heures, ils vous emmènent dans leur quartier, à la rencontre des lieux culturels, historiques et des commerçants du coin. Ils vous font découvrir leur restaurant favori, leur bar préféré ou le festival du moment. Fan d’aéronautique, de cirque, de création locale, d’histoire ou de street-art ? Choisissez le bon « Greeter », c’est à dire le bon accompagnateur, en fonction de vos envies et de ce que vous avez envie de voir. Lui, s’il n’est pas un guide officiel, vous fera découvrir sa vision très personnelle de la ville et partagera sa passion. Et ça n’a même pas de prix !

3 –  Les photographes compulsifs

Enfin, vous êtes plutôt du type à faire du tourisme à travers votre objectif ? A partager vos déambulations sur une application ? Vous êtes un addict du clic ? L’ « Instameet » est fait pour vous ! A Toulouse, une jolie bande d’accros à la photo ont crée un groupe dynamique sur le réseau social Instagram. Ils se retrouvent pour des balades thématiques, prennent la ville sous ses angles les plus visuels et insolites, et postent le tout sur Instagram avec la hashtag #IgersToulouse. Ces rencontres sont la plupart du temps ouvertes à tous, et se font parfois en dehors de la ville, comme à Albi ou à Rocamadour. Alors, rendez-vous sur le compte des Instagram(ers) Toulouse !

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Toulouse