sxb_corner_1

Strasbourg, un quartier en “or” !

La découverte de Strasbourg passe naturellement par sa cathédrale, par La Petite France, mais une fois découvert la première, vous adorerez parcourir «Le Carré d’Or».  Le Carré d’Or, c’est le cœur historique de Strasbourg, la place de l’ancienne et première université de Strasbourg lorsqu’elle était dans les locaux de l’actuel Gymnase Jean Sturm.

Aux pieds de la Cathédrale de Strasbourg, ce quartier constitue un véritable village dans la ville. Il est ainsi composé de la Rue des Orfèvres, de  la Rue du Chaudron, de la Rue du Sanglier, de la Rue du Temple Neuf et des places du Marché et du Temple Neuf.

Aujourd’hui, c’est le lieu idéal pour les cœurs gourmands comme pour les esprits gourmets.

Vous adorerez donc découvrir les winstubs, pièces à vin d’autrefois et restaurants alsaciens d’aujourd’hui. Trois d’entre eux attireront votre attention : Le Clou, le Saint Sépulcre et Chez Yvonne…

Rien que le meilleur de l’Alsace

Le dernier accueillit bien des stars de passage dans la capitale européenne. J’ai une préférence pour le Saint Sépulcre, son jambon en croute et ses vins savoureux.

Tentés par des souvenirs, vous trouverez ici plusieurs boutiques consacrées justement aux vins et aux foies gras d’Alsace. N’oubliez pas que cette recette fut inventée à Strasbourg.

En villégiature, vous prendrez plaisir à venir faire vos courses ici … Achetez son pain « Chez Westermann » est un délice « à la Française » bien que le choix de pain y soit plus important que dans n’importe quelle boulangerie parisienne. Du pain, des vins, de l’eau …  Faites comme moi, accompagnez tout cela d’un fromage choisi chez le commerçant voisin, Cyril Lohro.

Ensuite, partez pique-niquer. Autour de la cathédrale, sur les bords de l’Ill ou dans l’un des parcs de la ville !

Les 3 conseils d’ami

1)  Profitez de votre séjour cet été pour découvrir les samedis musicaux du Carré d’Or. Les commerçants invitent des groupes de musique à s’y produire et à animer le quartier.

2)  Arrêtez-vous à la Pâtisserie Naegel, au 16 de la rue des Orfèvres. Sa devanture est une tentation ! Y rentrer, c’est y succomber.

3)  Si le quartier est agréable l’été, il devient fantastique l’hiver, lorsque tout au long du mois de décembre, il est l’objet d’illuminations rares et travaillées. Strasbourg est alors « capitale de Noel »

Préparez dès maintenant votre séjour. L’hiver, Strasbourg est aussi une destination recherchée .

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires