sxb-choucroute

Strasbourg et sa choucroute

La choucroute … En voilà un plat emblématique de Strasbourg, de l’Alsace. Naturellement, une fois arrivé ici, la question est posée : où manger une bonne choucroute à Strasbourg ? Un bon « Alsacien » vous répondra par nature que la meilleure recette de choucroute est celle de « Maman ». Aussi naturellement, c’est une invitation qui ne se refuse pas. Pour le reste, la bonne choucroute se mérite, elle se découvre.

Par nature, on aurait tendance à éviter les secteurs touristiques, mais en matière de choucroute, c’est le contraire qu’il faut faire.

Parmi les bonnes adresses :  le secteur de la Cathédrale. Naturellement, il y a la Maison Kammerzell, incontournable pour son décor et les dessins de Léo Schnug, sa vue sur Notre Dame (en terrasse et dans certaines salons). On y sert toujours, entre autres, la choucroute aux poissons de Guy Pierre Baumann.

Mais pour savourer une bonne choucroute de tradition, nous vous conseillons de descendre tranquillement la Rue du Maroquin vers Le Tire Bouchon.

La façade de cette winstub fait la renommée de l’Établissement et sa cuisine sa réputation. On y savoure l’une des plus délicieuses choucroutes de la région. Délicieuse, accompagnée d’une bière ou d’un verre de vin d’Alsace, vous allez aimer !

À titre personnel, je vous conseille de garder un peu de place pour la tarte au fromage blanc du chef, elle est « à tuer » !

L’adresse originale, je la garde pour la fin … Notez bien ce nom « Porcus » !

C’est une charcuterie, mais surtout un restaurant de spécialités charcutières imaginé par Olivier Klein.

Ici, on vous propose, selon la saison, une carte étonnante de plus d’une dizaine de choucroutes et notamment deux choucroutes d’exception: la choucroute de Noël (sa Truffée d’Alsace®, son boudin blanc truffé, son escalope de foie gras et sa cuisse de canard confite) et la Choucroute fraîcheur d’été.

La charcuterie traditionnelle fait place à des produits de saison. La Knack est habilement remplacée par du cervelas, la saucisse de Morteau par une saucisse à l’ail des ours, la palette par un morceau de Kassler. Une quenelle de salade de pommes de terre alsaciennes aux lardons remplace les pommes de terre. Elle révolutionne le genre !

Pour les amateurs d’anecdotes, je finirais en rappelant que l’invention de la « choucroute », enfin du chou saumuré est chinois. C’était en quelque sorte la potion magique que l’on servait aux bâtisseurs de la muraille de Chine.

À vous de prendre des forces lors de votre prochain séjour … à Strasbourg.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires