byron01

Personnages célèbres à Venise

Qu’ils soient nés ou qu’ils aient vécu ou séjourné à Venise, partez à la découverte de personnages plus ou moins connus, en plongeant dans l’histoire de la Ville.

Envie d’originalité ? Que diriez-vous d’une approche « gossip-historique » de la Ville ? C’est en effet à travers l’histoire et les anecdotes de personnages plus ou moins célèbres, nés dans la ville ou y ayant vécu ou séjourné plus ou moins longtemps, que vous allez pouvoir découvrir Venise.

Venise a attiré, non seulement de nos jours, mais sans doute encore plus par le passé, d’illustres personnages qui, dans cette ville, autrefois grande puissance commerciale et économique, aspiraient à trouver des nobles, des commerçants, des congrégations ecclésiastiques, si ce n’est le sénat et l’administration municipale, afin de mettre leurs talents et compétences à leur service.

C’est alors que débarquèrent des peintres à la recherche de clients pour leurs œuvres ; des gens de lettres désireux de trouver de riches protecteurs et mécènes ; des hommes de génie, des navigateurs, des commandants militaires qui mettaient leurs compétences au service de la République.

En se promenant dans les ruelles et petites places, l’attention du passant est souvent attirée par des plaques commémoratives fixées aux murs de certaines maisons et palais, rappelant qu’un peintre de renom est né en ce lieu, ou qu’un célèbre musicien y a vécu, ou encore qu’un grand écrivain y a séjourné.

Une plaque fixée au-dessus de l’arc d’un porche qui, de la Calle S. Domenico donne sur une petite cour, rappelle ainsi que Jean-Baptiste Tiépolo est né en ce lieu ; sur l’un des murs du palais Mocenigo, le long du Grand Canal face à San Tomà, l’inscription rappelle le séjour du poète anglais Lord Byron, qui mourut en combattant pour l’indépendance grecque et qui, semble-t-il, aimait nager dans la lagune.

C’est par ailleurs dans la ruelle étroite Malipiero, à San Samuele, que se dressait la maison natale de l’un des plus grands personnages et aventuriers de Venise, Giacomo Casanova, sans doute le seul qui parvint à s’échapper de la prison des Plombs de la Sérénissime ; tandis que sur le mur du palais Ca’ Vendramin, une plaque commémorative rappelle que Wagner mourut en ce lieu. Un palais qui abrite actuellement le Casino et le musée Wagner.

Peintres, écrivains, musiciens et bon nombre de personnages de la Renaissance italienne et vénitienne vous attendent de par la ville ! Et pour terminer la liste, impartiale et non exhaustive, rendez-vous au début de la Via Garibaldi. Là, la première maison à droite appartenait à Jean et Sébastien Cabot, père et fils navigateurs, qui découvrirent Terre-Neuve et la partie nord du continent américain. Une double plaque, une apposée par la mairie de Venise et l’autre par la province canadienne du Newfoundland, commémore ces illustres enfants de Venise.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Venise