parcnantes3_landing

Un parc, un souvenir nantais

Nantes est une ville verte ! Je ne parle pas ici d’écologie, même si de nombreux nantais sont concernés par la préservation de l’environnement, non je parle de parcs et de jardins publics. A Nantes, il y a 100 parcs publics et on a coutume de dire qu’il y a un petit bout de jardin pour tous les nantais à moins de 300 mètres de leur habitation.

Chaque parc a forcément son lot de souvenirs pour la nantaise que je suis. Le parc de Procé me rappelle mes après-midis d’enfance, entre goûter sur l’herbe et tour de baby bob, la mini piste de bobsleigh cachée sous les arbres. Un vrai parc londonien à Nantes, avec ses grandes pelouses et son petit manoir transformé en salon de thé – brasserie.

Autre souvenir, au cœur du parc du Grand Blottereau. Là encore des grandes pelouses pour dormir ou lire un livre. Et plein de trésors pour les enfants, comme le temple coréen époustouflant posé derrière les bambous. Au Grand Blottereau, il y a souvent des très belles animations florales et des trocs de vélos !

Un des premiers jardins qu’on voit à Nantes, c’est le Jardin des Plantes, situé juste en face de la gare. On s’y pose en attendant son train où on s’y aventure en arrivant à Nantes. Ici les pelouses sont protégées, on déambule donc dans les allées, entre magnolias centenaires et poussin de Claude Ponti. On va voir les biquettes ou les serres ancestrales. Et on profite du soleil pour barboter dans l’eau comme les canards ou pour siroter une menthe à l’eau au Café de L’Orangerie.

Le dernier jardin réhabilité par la Ville de Nantes se situe sur les hauteurs du quartier Chantenay. Le parc des Oblates est un havre de paix, où des moutons côtoient les enfants qui s’amusent sur les jeux en bois.

Le plus atypique est sans aucun doute celui de l’Île de Versailles avec ses airs japonisants. Comme il est à deux pas du tramway desservant le campus universitaire, j’ai passé de longues soirées à réviser mes examens à l’ombre des saules.

Mais mon préféré reste la Roseraie du parc floral de la Beaujoire, pour ses fleurs de toutes les couleurs, ses odeurs de rose enivrantes, l’Erdre au pied avec ses canards. Et c’est surtout le parc où mes enfants grandissent, jouent dans le sable, apprennent à pédaler tout seul, bref, où ils créent leurs souvenirs, à leur tour…

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Nantes