greci05

Les trésors cachés de Venise

Comme toutes les villes au passé riche, Venise regorge de monuments et autres édifices à admirer mais les visiteurs risquent de passer à côté de la plupart d’entre eux pour se contenter des plus célèbres ou des plus fréquentés.

Outre la place Saint-Marc, sa basilique et le palais des Doges, le pont du Rialto ou les Gallerie dell’Accademia, pour ne citer que quelques-uns des lieux les plus touristiques, la ville offre bien d’autres visites.

C’est ainsi qu’à quelques pas de la place Saint-Marc, à l’écart du passage et des hordes de touristes, se trouve l’église orthodoxe de San Giorgio dei Greci et le musée qui la jouxte, l’Institut Hellénique des Etudes Byzantines.

Bien que je connaisse son existence depuis longtemps, et que je sois passé devant un nombre incalculable de fois, que ce soit pour aller à l’école ou rendre visite à ma grand-mère, je dois vous avouer que je n’y suis entré pour la première fois que récemment.

En effet, alors que je me promenais sans but précis, je me suis demandé pourquoi je n’avais encore jamais poussé les portes de cette église et de son musée, alors que je pourrais dire que je connais ma ville sur le bout des doigts et que je suis un grand admirateur de la Grèce, un pays dans lequel j’ai passé de nombreuses vacances.

C’est donc presque par hasard que je me suis retrouvé dans cette église et ce musée à la collection iconographique particulièrement riche. Son histoire remonte à un passé lointain car Venise a longtemps été liée à la Grèce, et non uniquement pour des raisons commerciales.

L’importante communauté grecque de la ville a ainsi eu le droit, dans la deuxième moitié du XVème siècle d’ouvrit cette « école » au service de ses citoyens ainsi que cette église où suivre les rituels orthodoxes qui, jusque-là, se déroulaient dans l’église de San Biagio.

Je dois dire que j’ai été séduit par la visite de cet édifice ainsi que par l’intéressante exposition d’icônes byzantines et des peintures de l’école dite « vénéto-crétoise » (ou italo-grecque) sur une période allant du XVIème au XIXème siècle.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Venise