Les repas de Noël en Sardaigne

Noël est l’une des plus belles fêtes de l’année. C’est le moment où les familles se réunissent autour d’une table regorgeant de bons petits plats et se racontent les dernières nouvelles, rient et apprécient de passer du temps ensemble.

En Sardaigne, il n’y a pas de vrai plat de Noël. Néanmoins, traditionnellement, certaines spécialités de l’île sont préparées pour les fêtes et les occasions spéciales. Découvrons ce qui se trouve généralement sur les tables des familles sardes à Noël.

Entrée

Culurgiones

Les Culurgiones, ou culurgionis, sont un type de ravioli. Ce plat, dont il existe plusieurs variantes, vient de l’Ogliastra.

La version classique se compose de pâtes fraîches farcies avec des pommes de terre, du fromage, de l’huile de saindoux ou d’olive et de la menthe. Le tout est généralement recouvert de sauce tomate, mais ceci peut également varier. Ils peuvent également être rôtis ou fris et sans assaisonnement.

Ce qui les rend si spéciaux est la « spighita », l’épi de blé, obtenu en refermant les deux bords de la plaque de pâte jusqu’à ce qu’elle soit complètement fermée telle une broderie précieuse, donnant à cette pâte sa forme unique. Ce produit a reçu la norme IGP, Indication géographique protégée, grâce à son appellation d’origine.

Malloreddus alla campidanese

Les malloreddus sont souvent appelés les gnocchi sardes car s’il s’agit d’un type de pâte sarde typique que l’on trouve difficilement dans les autres régions d’Italie.

Ils viennent de la province du Medio Campidano. Ils ont la forme de petits coquillages striés et sont faits avec de la semoule et de l’eau. La pâte et l’assaisonnement sont ce qui rend ce plat unique. Les malloreddus sont servis avec un ragu composé de sauce tomate et de bouts de saucisses sardes.

Ce plat est cuisiné avec de l’huile et de petits morceaux d’oignons. La sauce tomate est ensuite ajoutée et le plat est servi avec du fromage pecorino sardo râpé.

Plat principal

Cochon de lait sarde

Le porceddu est un plat qui a gagné le cœur tant des Italiens que des touristes, et est désormais le mets le plus célèbre de Sardaigne.

Son nom peut différer selon l’endroit où vous êtes en Sardaigne, mais il sera préparé de la même manière. Ce n’est pas n’importe quel cochon qui est utilisé, mais un cochon qui n’a été nourri qu’avec du lait. La préparation du porceddu est un acte sacré. Il est rigoureusement préparé et cuisiné sur un tournebroche dans un four à bois. Le résultat final dépend en grande partie du talent du cuisinier, car le cochon doit être croustillant à l’extérieur et tendre à l’intérieur.

Dessert

Il existe de nombreux desserts sardes. En plus des classiques pandoro et panettone, vous trouverez souvent des papassinas sur la table.

Papassinas

Il s’agit de pâtisseries typiques sardes qui sont généralement préparés en novembre, à l’occasion du Jour des morts, et à Noël.

Elles sont très simples à faire. Elles sont constituées de noix, de raisins et de vin et sont recouvertes de glaçage puis décorées. Il existe plusieurs variantes selon la région. De la cannelle et de la vanille sont utilisées dans le sud de la Sardaigne, tandis que dans le nord, ils utilisent de l’orange et du citron.

Au même titre que toutes les régions italiennes, la Sardaigne propose une grande variété de plats ; nous vous avons seulement parlé des plus connus et réputés. Une chose est sûre : en plus de la mer et des plages, la nourriture est une autre excellente raison de vous rendre en Sardaigne.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Olbia-Sardaigne