cta-giardini-2

Les jardins de Catane

Lorsqu’on pense aux jardins de Sicile, le premier endroit qui nous vient à l’esprit est sûrement Palerme. Les palais de la noblesse du Royaume des deux Siciles renvoient probablement plus à un imaginaire de faste, parterres de fleurs et carrosses. Pourtant il existe à Catane un grand nombre de jardins – un peu secrets, comme dans le roman de Frances Burnett – un peu méconnus mais très impressionnants. Ces jardins où l’on se verrait bien pique-niquer ou lire un livre. Non, je ne suis pas en train de parler de la villa Bellini, le parc de la ville le plus central et le plus connu.

Le Jardin des Novices
Si je dois imaginer un tour dans le centre historique de Catane, le premier jardin auquel je pense est celui des Novices. Il se trouve à l’intérieur de l’ancien Monastère des Bénédictins de la place Dante, actuelle résidence du département de Lettres de l’université de Catane. J’y ai passé les années les plus insouciantes de ma vie. Un conseil ? Visitez-le au printemps, de préférence pendant la session d’examens des étudiants. Il grouille de vie et on peut intercepter des conversations amusantes.

Le Jardin de la via Biblioteca
Sortez du Jardin des Novices à l’heure du déjeuner, passez par la place Dante pour prendre à emporter des spécialités siciliennes et allez les manger au Jardin de la via Biblioteca. Il se trouve à tout juste deux pas de l’entrée des Bénédictins, face à une petite place bordée d’arbres. En principe, il s’agit d’une voie publique fermée à l’intérieur des remparts de l’université. La chose la plus remarquable est qu’il s’agit de l’un des lieux où le travail de l’architecte Giancarlo De Carlo, qui a rénové tout le complexe monastique, se fond le mieux avec les plantes. Jusqu’à il y a quelques mois, à l’intérieur d’un parterre, se trouvait un gros caroubier dédié aux juges Giovanni Falcone et Paolo Borsellino. Aujourd’hui, il a disparu malheureusement.

Les cours du Palais Biscari
Il y a quelques années, je travaillais dans les bureaux du Palais Biscari. Qui est, pour ainsi dire, l’un des édifices nobles les plus extraordinaires et mieux conservés de toute la Sicile. Si bien que même les Coldplay ont voulu y tourner un clip. Après, bien-sûr, Carmen Consoli. Mais, elle, est de Catane et jouait donc à domicile. Je n’avais jamais pris le temps de bien le regarder jusqu’à ce qu’un jour, ce devait être en mai, je suis tombée sur la plus incroyable floraison de bougainvillée que je n’avais vue jusqu’à ce moment. La lumière était si limpide que j’ai dû la prendre en photo trois fois. Sans jamais parvenir à ce que les photos rendent parfaitement la réalité.

Le jardin botanique de Catane
Je l’ai aussi découvert par rapport à un endroit où j’ai travaillé. J’étais dans le bus et je traversais la via Etnea lorsque, tandis que je lisais un peu distraite, nous sommes passés devant le jardin botanique. J’y suis attachée car, petite, j’ai dû y venir des milliards de fois en voyage scolaire. Et maintenant que j’ai grandi, je l’apprécie encore plus (d’ailleurs, il est ouvert et les guides sont très compétents). Il a été fondé par un moine bénédictin et chaque fois que je dois penser au cours de Botanique d’Hogwarts, je l’imagine donné à l’intérieur.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires