cta-bookshops

Le plus belles librairies

Lorsque j’étais au lycée, il y avait, à proximité de l’établissement, une librairie que j’adorais. Je ne me souviens plus de son nom mais elle était plutôt grande et bien fournie, avec des livres en tout genre, même les plus surprenants. Les vitrines présentaient toujours les livres les plus vendus du moment ou de grands classiques de la littérature. Il suffisait d’y entrer pour pénétrer dans un monde magnifique, plein d’histoires, de personnages et d’écrivains. J’étais véritablement passionnée par ce lieu, jusqu’à ce qu’il ferme ses portes. J’en ai beaucoup souffert puis je me suis prise d’affectation pour une autre librairie, qui abritait également un salon de thé, mais celle-ci a fini par fermer à son tour. Je ne peux pas dire pour autant qu’il y a peu de librairies à Catane mais elles sont toutes victimes de la crise économique et d’un manque de lecteurs. Ceci dit, j’en connais au moins trois qui résistent d’une telle manière que vous ne pouvez pas passer à côté.

Vicolo Stretto
Fruit du travail d’un passionné, elle est tellement agréable que vous pourriez y passer des heures. Située via Santa Filomena, à côté d’une ruelle étroite à qui elle doit son nom, elle a beau être toute petite, elle organise un grand nombre d’événements, présentations de livres aussi bien que lectures et débats. Vous serez sans doute frappés par le choix des titres. Certes, vous n’y trouverez pas tout mais la sélection est tout de même riche et, surtout, très soignée. Les best-sellers n’y sont pas tous présents mais les auteurs locaux et les grands écrivains, oui. Mieux encore, vous pourrez y bénéficier des précieux conseils de quelqu’un qui a fait de sa passion son travail et qui sait comment la transmettre. Vous ne pourrez que tomber sous son charme et avoir envie de le soutenir. Vous découvrirez ainsi que Catane est bien une ville qui bouge.

Macondo wine and book cafè
Si vous avez envie de lire un bon livre en dégustant une tisane, un bière artisanale ou un verre de vin, rendez-vous chez Macondo, dans la petite via Vittorio Emanuele, à proximité de la via Landolina et de la piazza Teatro Massimo, en plein dans le quartier le plus animé de la ville. Il s’agit pourtant d’un véritable havre de paix : que vous soyez assis dehors ou dedans, dans un décor dominé par les matériaux de recyclage, vous vous y sentirez comme chez vous et ne verrez pas le temps passer. J’y suis restée attablée pendant des heures, à discuter ou à lire sans que personne ne vienne me déranger. Comme le village imaginaire qui lui a donné son nom, Macondo est un lieu enchanté. De temps en temps, la musique y trouve aussi sa place, grâce aux groupes ou aux DJs invités : pensez à consulter sa programmation si vous recherchez le calme.

Prampolini
La librairie historique de la ville par excellence. Située elle-aussi via Vittorio Emanuele – mais assez loin de Macondo –, elle a été fondée en 1894 et abritait alors également un atelier de reliure. Son nom est celui de Giuseppe Prampolini, son fondateur. Elle est d’ailleurs longtemps restée une librairie familiale jusqu’au décès de Romeo qui l’a laissée à l’un de ses élèves. Véritable salon littéraire, la librairie Prampolini est également chargée d’histoire : dans ce lieu centenaire, ses étagères d’époque présentent des livres d’une grande valeur littéraire mais également historique. Dans un décor qui n’a pas changé, vous y retrouverez la fine fleur de la littérature catanaise. Prenez le temps de vous assoir dans le même fauteuil que Vitaliano Brancati pour vous en rendre compte. Cela ne fera pas de vous un écrivain brillant pour autant mais vous y trouverez sans doute l’inspiration.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires