Le Parcours Estuaire, land art en bord de Loire

A Nantes il y a le Voyage à Nantes, mais la folie du parcours urbain ne s’arrête pas aux frontières de la ville. Elle se poursuit tout le long de l’estuaire de la Loire jusqu’à Saint-Nazaire avec des installations land art dont certaines sont mes plus gros coups de cœur de la région.

Qu’est-ce que le Parcours Estuaire ?

Aujourd’hui on voit le Parcours Estuaire comme un prolongement du plus connu Voyage à Nantes, mais c’est en fait plutôt son précurseur. Un parcours d’œuvres pérennes qui s’est complété au fil des trois éditions en 2007, 2009 et 2012 pour aujourd’hui ponctuer les bords de Loire (rive sud et rive nord) d’une trentaine d’installations surprenantes. Au programme : un bateau fondu, des animaux cachés dans les arbres, une maison en haut d’une cheminée d’usine et une autre qui s’enfonce dans la Loire mais aussi un squelette de serpent géant, un péage sauvage ou encore un jardin de jeux aux airs asiatiques. Pas mal non ?

Les œuvres sont installées à Nantes, à Saint-Nazaire, et dans des lieux atypiques entre les deux villes. Chaque étape du parcours est donc non seulement une invitation à découvrir une œuvre mais aussi à s’émerveiller devant un paysage, une ambiance.

Le Parcours Estuaire peut se faire en voiture, à vélo mais aussi à pied (pour les courageux). Il y a également des croisières sur l’estuaire qui permettent de voir une bonne partie des œuvres du parcours. C’est notamment le cas des Ecoutilles la croisière estivale et musicale !

Mes œuvres coups de cœur du parcours

Au début je voulais vous parler de mon œuvre favorite mais je n’arrivais tout simplement pas à choisir alors voici une short list des installations que je peux voir et revoir sans jamais me lasser. Si vous n’avez pas le temps de suivre tout le parcours, ce sont les trois œuvres que je vous invite à aller voir plus particulièrement.

– L’Observatoire de Lavau-sur-Loire: pour le lieu, perdu au milieu des marais de Loire, mais aussi pour l’installation qui nous donne à voir un paysage qui est tout simplement à couper le souffle.


© P.DORIZON

– La Maison dans la Loire: parce qu’elle semble tellement à sa place à cet endroit. On a l’impression qu’elle a toujours été ici. Les gens s’imaginent plein d’histoires autour de celle-ci alors qu’il s’agit d’une installation récente.

– Le Serpent d’océan à Saint-Brevin: pour celle-ci je crois bien que c’est l’âme d’enfant qui parle. C’est la première œuvre du parcours que j’ai été voir et j’étais tout simplement estomaquée. Devant ce squelette géant j’ai l’impression d’être dans un rêve.



Pour suivre le Parcours dans son intégralité, ou picorer ce qui vous intéresse le plus, le mieux est de vous rendre sur le site dédié : http://www.estuaire.info/fr/

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Nantes