LE PALAIS DE L’ALJAFERIA, UNE PETITE ALHAMBRA AU CŒUR DE SARAGOSSE

Saragosse a un remarquable patrimoine historique et artistique, hérité de diverses cultures et civilisations qui ont laissé leur empreinte dans la ville, comme les ibères, les romains, les chrétiens, les juifs et les musulmans. Ce sont justement ces derniers qui ont donné à cette ville un de ses monuments les plus beaux et les plus spectaculaires : le palais de l’Aljaferia, un palais fortifié du XIe siècle qui se trouve actuellement dans le centre-ville.

Au début du VIIIe siècle, les musulmans sont arrivés dans la péninsule ibérique. L’ancienne Caesaraugusta (la Saragosse d’origine romaine déjà devenue chrétienne) a ainsi été appelée Saraqusta sous le règne des sarrasins. Jusqu’à la reconquête chrétienne, quatre siècles plus tard, Saraqusta (également appelée Medina Albaida ou « la ville blanche ») a vécu une grande splendeur politique et culturelle, et est devenue la capitale de la Marche supérieure d’Al-Andalus et d’un des principaux royaumes de taïfa. Cette splendeur a engendré un des monuments les plus beaux et spectaculaires de la ville, actuellement transformé en Mecque de tous les touristes qui visitent la capitale de l’Èbre.



La partie la plus ancienne du monument, déclaré patrimoine de l’humanité, date du IXe siècle. La Tour du Trouvère date de cette époque. C’est une enceinte rectangulaire qui a inspiré le célèbre opéra de Verdi Le Trouvère et qui est également au centre de curieuses légendes. Pendant des siècles, beaucoup de gens ont affirmé avoir vu dans la tour une mystérieuse belle femme habillée en blanc. Ce serait le fantôme d’une jeune fille qui apparaissait pour annoncer la mort d’un malheureux. Mais outre la Tour du Trouvère et son inquiétant fantôme, l’Aljaferia a une autre partie, bien plus importante, dont la construction date du XIe siècle. Cette partie de l’immeuble, le palais islamique, a été commandée par Abu Jafar Ahmad ibn Al-Muqtadir. Elle comprend les remparts avec leurs tours circulaires, ainsi que le beau mihrab ou oratoire décoré, qui se trouve à l’intérieur et est terminé par un arc en fer à cheval.

Au fil du temps, l’immeuble a connu divers ajouts et modifications qui ont transformé son style islamique initial en y ajoutant une grande variété de styles artistiques. Par exemple, le beau palais mudéjar de Pierre IV a été ajouté après la reconquête de la ville. Mais un élément plus important a été la rénovation effectuée au XVe siècle par les Rois catholiques qui l’utilisaient comme palais royal. D’autres belles pièces que vous pourrez découvrir au cours de votre visite, sont les patios de Saint-Martin et de Sainte-Isabelle, ainsi que le célèbre Salon Doré.



L’Aljaferia avait également d’autres fonctions, comme celle de protéger le Saint Calice qui se trouve actuellement dans la cathédrale de Valence et qui, pour certains, pourrait être celui utilisé par Jésus-Christ au cours de la dernière Cène, c’est-à-dire le saint Graal. Le palais de l’Aljaferia a également hébergé, à partir de 1485, la prison du Tribunal de l’Inquisition et, des siècles plus tard, il a servi de base militaire, étant un des points clés du Siège de Saragosse, en pleine Guerre d’Indépendance contre les troupes de Napoléon. Actuellement, une partie de ses installations accueille les Cortes d’Aragon, alors que le reste du bâtiment est ouvert aux visites touristiques. C’est sans l’ombre d’un doute un authentique joyau historique et artistique à ne pas manquer lorsque vous voyagez dans la capitale de l’Èbre.

INFORMATIONS PRATIQUES :

Adresse : Calle de los Diputados, s/n

Lignes de bus : 34, 36 et bus touristique (Calle Diputados), 21, 32, 33, 51 et 52 (arrêt Avenida de Madrid-Aljafería).

Heures d’ouverture au public :

  • D’avril à octobre : tous les jours de 10 à 14 h et de 16 h 30 à 20 h. Visites guidées à 10 h 30, 11 h 30, 12 h 30, 16 h 30, 17 h 30 et 18 h 30.
  • De novembre à mars : du lundi au samedi de 10 à 14 h et de 16 h à 18 h 30. Dimanches : de 10 à 14 h. Visites guidées à 10 h 30, 11 h 30, 12 h 30, 16 h 30 et 17 h 30.

Certains jeudis et vendredis, les visites touristiques sont annulées à cause des sessions des Cortes d’Aragon.

Prix : Adultes : 5 euros. Étudiants et plus de 65 ans : 1 euro. Enfants : de 0 à 12 ans, visite gratuite. Tous les dimanches, la visite est gratuite.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires