rincon_1440x1080

Le funiculaire de Vérone

Les raisons ne manquent pas pour considérer la colline San Pietro comme un site touristique incontournable. C’est ici que se trouve le théâtre romain, l’un des plus beaux monuments de la ville que l’on peut visiter en même temps qu’un musée archéologique rénové. Ses cyprès, ses escaliers ainsi que ses maisons empêtrées font de cet endroit un des lieux les plus spectaculaires et les plus photographiés. Au sommet de la colline, là où se trouve la grande terrasse du Castel San Pietro, on peut profiter de l’un des plus beaux panoramas de Vérone : l’Adige dont le parcours dessine une anse, le centre historique avec ses rues géométriquement reliées entre elles, les clochers qui se découpent sur le ciel.

Depuis peu, il existe une raison supplémentaire de visiter la colline : l’ouverture – ou plutôt la réouverture – du nouveau funiculaire. C’est ainsi que les Véronais le nomment, même s’il ne s’agit pas d’une installation à câbles mais d’une crémaillère qui d’une rapide ascension en moins d’une minute (pour le prix de deux euros aller-retour) permet d’accéder au sommet de la colline en s’épargnant ainsi la fatigue de remonter des escaliers aussi abrupts que pittoresques s’insinuant entre maisons d’époque, jardins bien soignés et ruines romaines. Disons-le ainsi : en ces jours de chaleur insupportable, en plein soleil, avec les jambes qui ont besoin de se reposer en raison de la fatigue accumulée et la chemise qui souhaiterait éviter d’être baignée de sueur, le funiculaire se présente comme une excellente alternative pour découvrir l’un des plus beaux lieux de Vérone.

A présent peu se souviennent encore de la première inauguration du funiculaire du Castel San Pietro. Ce furent des débuts malheureux pour une œuvre qui déjà à l’époque avait été conçue pour renforcer l’attractivité touristique de l’une des principales attractions de la ville.

On commença à en parler dans les années 30, la construction débuta en 1939 et le funiculaire fut finalement ouvert au public en 1941. Ce n’était certainement pas le meilleur moment pour relancer le tourisme dans la ville. La deuxième guerre mondiale bouleversait l’Europe et avec elle l’Italie. En 1944, on pouvait déjà considérer que l’aventure était terminée. Le funiculaire fut démantelé, le site fut envahi de mauvaises herbes et on ne devait plus en parler pendant des décennies.

Il a fallu attendre les années deux-mille pour que l’on parle à nouveau du funiculaire, pour que l’on réunisse les fonds afin de le reconstruire et qu’on reprenne le projet et les travaux. C’est finalement au milieu de l’année 2017 que le funiculaire a été réouvert. Il se situe au-delà du Pont de pierre et n’est pas immédiatement visible : il faut parcourir une partie de la rue Santo Stefano avant de pouvoir le retrouver sur une petite place sur la droite avec un bâtiment flambant neuf qui fait office de billetterie.

Comme il a déjà été dit, le funiculaire est à présent une bonne occasion pour découvrir la beauté de la colline San Pietro. Le théâtre romain qui remonte au premier siècle après Jésus-Christ est encore aujourd’hui l’un des plus importants lieux de spectacles vivants de la ville (après les Arènes évidemment) : théâtre – principalement Shakespeare – musique, danse. La colline est aussi remplie de petites cachettes permettant de regarder le spectacle sans avoir à payer un billet. Essayez, vous en serez convaincu : il suffit de se promener dans le coin un soir de concert pour apercevoir des petits groupes de personnes juchés sur des escaliers ou des balustrades. Par-dessus tout, lorsqu’il y a un spectacle, la circulation est interdite sur la voirie qui devance la colline : c’est une belle occasion pour profiter d’une promenade le long de l’Adige, en parcourant éventuellement le lungadige de San Giorno, qui a été récemment repavé (zone qui a toujours été exclusivement réservée aux piétons).

Relié au théâtre romain, se trouve ensuite le musée archéologique qui a également fait l’objet d’une restructuration récente et qui permet de découvrir de près le noyau fondateur de la ville, avant la naissance de la ville romaine. Evidemment, une visite de la ville ne pourrait pas être considérée comme complète sans passer par la terrasse au sommet de la colline pour se prendre un selfie avec la ville derrière soi. Le funiculaire, permet ensuite de redescendre en moins d’une minute.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires