biennale_112214_3117

La Biennale d’architecture

Une exposition qui attire, tous les deux ans, des visiteurs bien au-delà des initiés.

Vers fin mai commencera le rendez-vous habituel avec la Biennale d’architecture qui pourra être visitée jusqu’au 25 novembre.

biennalearc_092416_9551

L’exposition, qui a lieu tous les deux ans, est consacrée à l’art, auquel elle doit sa naissance en 1895, et à l’architecture. Cette année, l’exposition intitulée « Freespace », dont l’aménagement a été confié aux deux architectes-paysagistes Yvonne Farrell et Shelley McNamara, analysera les espaces, une partie fondamentale de l’architecture, avec un débat sur leur utilisation.

Avec une promenade au milieu des avenues bordées d’arbres qui vont de l’exposition aux jardins, ou dans les pavillons historiques des divers pays, on peut voir les idées du secteur développées, chaque année, sur un thème précis.

biennalearc_092416_9560

Après le « Common ground » de l’édition de 2012, dans lequel le fil conducteur était l’interrogation sur l’organisation des espaces communs, suivie en 2014 par une enquête sur l’architecture contemporaine et future intitulée « Foundamentals », en 2016, « Reporting from the front » a donné un point de vue sur les divers défis auxquels l’architecture doit faire face.

L’exposition sur les nouvelles formes et l’utilisation de nouveaux matériaux propose souvent délibérément de nouveaux projets provocateurs afin de susciter ou de réveiller un intérêt ou une prise de conscience des visiteurs.

Je ne rate jamais cette exposition intéressante, même si je dois avouer comme beaucoup de « non-initiés » que les propositions exposées sont souvent drôles et incompréhensibles.

Mais cette exposition, comme sa sœur jumelle consacrée à l’art, est une excellente opportunité pour faire une promenade dans les rues de Venise. Après les pavillons et les jardins, en quelques minutes à pied, nous pouvons continuer notre visite dans le cadre unique de l’Arsenal.

biennalearc_092416_9600

En chemin, selon l’heure, nous pouvons profiter d’une des nombreuses « trattorie » le long de la route ou, s’il n’est pas encore l’heure du déjeuner, nous pouvons déguster l’un ou l’autre « cicchetto » typique, accompagné d’un verre de vin.

Des événements spéciaux et une série de rencontres, liés à l’exposition, nous donneront l’opportunité de visiter d’autres endroits de la ville, tout en nous plongeant dans les nouvelles idées et tendances architecturales provenant des pays du monde entier, une opportunité qui va au-delà d’une simple visite de Venise.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Venise