photo-1

IOTAPHI, Notre « Local Hero » D’Athènes

Nous savons que vous rêvez déjà de votre prochain voyage en Grèce et nous voulons vous aider à vous mettre dans l’ambiance de votre prochaine escapade. Que vous voyagiez à destination de Corfou, d’Athènes ou de Crète, nous avons créé une playlist musicale provenant de cette belle région !

Pour en savoir plus sur la région, nous avons posé quelques questions à Ilia du duo IOTAPHI. Originaire d’Athènes, elle nous a livré quelques conseils et lieux à visiter en Grèce. Découvrez l’interview sur notre Travel blog.

photo-2

Quand avez-vous commencé à créer votre propre musique ? Racontez-nous un peu vos débuts.

J’ai écrit mes premières chansons avec le groupe électro punk dont je faisais partie quand j’étais encore étudiante. Tout était vraiment excitant, Athènes avait une scène musicale underground très vivante à l’époque et nous découvrions le monde à travers la musique.

Décrivez votre ville en dix mots ou moins.

Chanceuse de vivre entre les montagnes et la mer.

Quelles choses à visiter et voir/faire/manger/boire recommanderiez-vous avant tout aux fans de musique en visite dans votre région ?

Je pense qu’il y a des tas de choses à faire et à voir si vous visitez la Grèce. Les îles sont vraiment magiques, il y a tellement de beauté à couper le souffle, d’histoire et de culture pour nourrir votre âme.

Si je devais me concentrer sur Athènes et ses alentours, je vous dirais d’aller à Cape Sounio pour voir le Temple de Poséidon et sentir l’air sur votre peau. Il est entouré de trois côtés par la mer et c’est assez magique.

Promenez-vous dans la vieille ville pour voir les ruines, manger des souvlakis et ressentir l’atmosphère chaotique d’Athènes.

Le soir j’irais au Cantina Social et je finirais probablement par un bain de nuit à la Riviera, après avoir grimpé au sommet de la colline du Lycabette pour admirer la vue de la ville.

Je ne repartirais pas sans avoir été au cinéma en plein air. Le festival du film en plein air d’Athènes ne m’a jamais déçue.

Nous avons plusieurs grands festivals de musique comme Ejekt Festival, où nous avons joué, Rockwave festival et Add festival avec de la musique électronique incroyable.

Ayant beaucoup voyagé, je peux vous dire que l’une des meilleures choses à Athènes est que vous pouvez facilement rencontrer des gens et sortir avec eux. Ils vous emmèneront certainement dans des endroits secrets et vous feront profiter de la ville non seulement comme un touriste, mais aussi comme si vous faisiez partie de la ville.

Avez-vous des boutiques de disques ou des marchés aux puces préférés ?

Le marché aux puces le plus grand et le plus connu est celui de Monastiraki, dans la vieille ville d’Athènes. Il y a un peu de monde pendant les mois d’été, mais vous pouvez toujours trouver des trucs sympas à acheter.

Deux de mes magasins de disques préférés sont Kasseta Record Shop, au 5 rue Sofokleous, au centre d’Athènes et si vous êtes à la recherche de classiques rock’n’roll et soul, essayez Rock’n’Roll Circus, au 21 rue Sina.

Vivre en Grèce influence la musique que vous créez ?

J’ai vécu la majeure partie de ma vie adulte à Londres et à Los Angeles, mais cette roche, ce bleu et le chaos de la Grèce font partie de moi. En évoluant dans mon parcours musical, je me rends compte que les mélodies viennent de l’intérieur. J’ai décidé d’utiliser le kanonaki/santour pour notre projet en Californie, donc je pense que c’est le fait que je vienne de Grèce qui influence ma musique et non pas le fait que je vive ici maintenant.

Où vous promèneriez-vous pour un premier rendez-vous ?

J’irais faire une promenade à Dionysiou Areopagitou au coucher du soleil. C’est une rue piétonne sur la pente de l’Acropole, où vous pouvez également accéder à l’odéon d’Hérode Atticus et au musée de l’Acropole. Je crois que c’est ma promenade préférée au monde. L’énergie est très forte et apaisante à la fois.

J’essaierai également de visiter le musée de l’Acropole de nuit, il reste parfois ouvert jusqu’à minuit ou 2h du matin.

Que recommandez-vous de visiter et voir/faire aux visiteurs de votre pays pendant l’été ?

Si vous voyagez à Mykonos, vous devez voir Délos. Délos est l’un des sites archéologiques les plus importants de Grèce et aussi l’un des lieux chargés d’histoire les plus cosmopolites. Une histoire et une culture denses sur un petit bout de terre. Vous pouvez vous y rendre en bateau seulement de jour car ce n’est pas permis d’y rester la nuit.

photo-3

Si vous visitez la belle Céphalonie, en plus de sa beauté naturelle, je vous conseille de ne pas manquer le Festival de Saristra, une belle initiative qui consiste à promouvoir un village abandonné de l’île en utilisant intelligemment l’espace public.

Si vous visitez la Crète, Elafonissi est l’une des plus jolies plages que j’ai jamais vues avec du sable rose et des récifs de corail.

Pour une escapade le temps d’un week-end près d’Athènes, allez à Hydra. L’île des artistes, un endroit sans voitures où le temps retrouve sa vraie nature et n’est pas un ennemi.

Enfin, je terminerais par Milos ! Milos est une île volcanique dans la mer Egée avec des paysages semblables à ceux de la planète Mars. Nous nous sommes inspirés de Milos pour notre chanson Hypertopos, un endroit irréel… Son rivage sculpté et ses eaux cristallines vous enchanteront.

Quelle est votre plus grande influence musicale locale, passée et/ou actuelle ?

Maria Callas, Mary and The Boy, Manos Hatzidakis.

Quels sont les musées ou galeries d’art à ne pas manquer ?

Le SNFCC, ce n’est ni un musée ni une galerie mais un centre culturel. Il y a toujours un tas de choses à voir et il se trouve sur un site magnifique, au bord de la mer.

The Breeder (45 rue Iasonos, 10436 Athènes) est une galerie certes très petite mais très importante qui accueille certains de nos artistes les plus talentueux, comme Jannis Varelas, Maria Hassabi, Hope.

Également à ne pas manquer, le théâtre de sculptures Aixoni à Glyfada, conçu par Nella Golanda que j’ai eu la chance de rencontrer et avec qui j’ai pu discuter. Une partie de nos créations visuelles ont été prises là-bas. C’est un endroit merveilleux qui transcende le temps, harmonieusement intégré dans le paysage.

Mais si je devais être plus précise et juste envers la Grèce, je citerais Costas Tsoklis : « Si toutes ces roches sauvages étaient en fait des œuvres d’art et que nous ne l’avions pas réalisé, alors nous ne vivons pas isolés de l’art contemporain. Nous ne sommes pas des paysans incultes qui ne mettent jamais les pieds dans un musée. Au contraire, nous vivons dans de gigantesques musées, seulement il n’y a aucun panneau à l’entrée. »

En espérant que vous viviez une expérience inoubliable, emportez la chaleur du soleil et des gens avec vous.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires