guggenheim-bilbao-cover-image-post-volotea

Le Guggenheim de Bilbao, guide de visite

C’est une icône, l’emblème de la ville. Vous avez probablement réservé votre voyage à Bilbao en pensant visiter le Guggenheim, un incontournable pour les passionnés d’art moderne. Le tourisme de cette ville a considérablement augmenté depuis la fin des années 90, quand le musée a décidé d’ouvrir ses portes.

Et ce n’est pas pour rien.

Rien que l’édifice, quel que soit l’angle depuis lequel vous le regardez, est spectaculaire et vous laisse bouche bée. Un grand bateau en titane, d’après son architecte Frank Gehry, comme symbole de Bilbao : il met en valeur sa puissance industrielle avec le fer et rappelle son passé dans la fabrication de bateaux. Ce Guggenheim symbolise la reconversion industrielle, la fierté de la ville.

Si vous parlez avec quelqu’un de Bilbao, il y a trois choses sacrées avec lesquelles mieux vaut ne pas plaisanter : la amatxu de Begoña, l’Athletic de Bilbao et le Guggenheim.

panorama guggenheim bilbao
 

Les secrets du musée Guggenheim

 

Des œuvres en plein air

 
Avant même d’entrer dans le musée, vous pouvez découvrir les œuvres emblématiques qui entourent le Guggenheim.

Vous pouvez dire bonjour à Puppy, le chiot fleuri de race White Terrier de Jeff Koons qui vous accueille à l’entrée ou admirer Mamá, l’araignée géante (pas moins de dix mètres !) de Louise Bourgeois qui protège le musée de l’autre côté.
 

Une collection permanente spectaculaire

 
Si l’extérieur séduit, l’intérieur du Guggenheim est tout aussi remarquable : la collection du musée est une raison plus que suffisante pour le visiter. Parmi les pièces les plus connues, citons les cent cinquante Marilyn Monroe multicolores d’Andy Warhol et les tableaux d’un bleu intense emblématique d’Yves Klein ou encore La matière du temps de Richard Serra, toutes plus surprenantes les unes que les autres.

La matière du temps est une installation composée de torsions en acier, qui créent un parcours tel un labyrinthe dans lequel l’auteur nous invite à entrer et sortir, pour découvrir des formes, des couleurs, des sons et des nuances. C’est l’une des activités incontournables si vous visitez Bilbao.

La matière du temps guggenheim

Personnellement, si je devais choisir une seule pièce du musée, ce serait sans aucun doute les Tournesols d’Anselm Kiefer. Les fleurs de ce tableau semblent géantes, non seulement en raison de la taille de l’œuvre mais également de la perspective : leurs dimensions sont gigantesques et contrastent avec le corps sans vie qui semble se reposer sur la terre. La couleur prend également tout son sens, l’absence de lumière rend le tableau encore plus intime et vous fait réfléchir sur la vulnérabilité de l’homme inerte.

los-girasoles-anselm-kiefer

Ce que nous évoque une œuvre reste, bien évidemment, quelque chose de très personnel et n’a parfois rien à voir avec l’intention de l’artiste, et c’est cela qui est vraiment intéressant. Alors le mieux c’est de vous y rendre, de vous laisser porter et de vivre l’expérience vous-même.
 

Un calendrier complet d’expositions temporaires

 
Si vous souhaitez connaître les nouveautés et les expositions en cours actuellement, consultez le site Internet du musée. La programmation est très dynamique et change régulièrement, vous trouverez ainsi toujours quelque chose d’intéressant.
 

D’autres façons de profiter du musée

 
Quand les mesures le permettront, un événement appelé Art After Dark aura lieu. Un vendredi par mois, le musée ouvre ses portes de 22 h à 1 h et propose un programme nocturne d’art et de musique où vous pouvez admirer les expositions tout en écoutant les chansons des meilleurs DJ nationaux.

Au programme également, des cours pour adultes d’initiation à l’art contemporain, des ateliers pour les enfants avec des expériences créatives, des groupes de discussion, des visites guidées et d’autres événements qui vous permettront non seulement de mieux connaître le musée mais également de le découvrir sous une toute autre perspective.

Vous pouvez acheter vos entrées au musée en ligne pour ainsi ne pas avoir à faire la queue pour profiter du Guggenheim.
 

Découvrez la meilleure gastronomie près du Guggenheim

 
Pour profiter à 100 % de l’expérience du musée, nous vous recommandons 3-4 heures minimum. Il est fort probable que cela coïncide avec l’un des repas de la journée, alors voici quelques-unes de mes suggestions pour bien manger.
 

Petit-déjeuner à Sua San

 
Si vous souhaitez faire le plein d’énergie avant de visiter le musée, je vous propose un bon brunch à quelques mètres de l’entrée du Guggenheim. Au Sua San, vous pouvez déguster l’un des meilleurs œufs Bénédicte de la ville, dans leur version classique sur un english muffin ou dans des propositions plus modernes comme avec un bagel, de l’avocat et du saumon. Ils sont ouverts tous les jours et servent le brunch jusqu’à 10 h 30.

oeufs benedict sua san bilbao
 

Un apéro au Crazy Horse

 
Si vous vous êtes levé tôt pour visiter le musée dès l’ouverture et que vous sortez à l’heure de l’apéro, je vous recommande de traverser la Ria en passant par le pont de Deusto et de vous rendre au Crazy Horse qui ouvre à midi pile. C’est sans aucun doute la terrasse avec les plus belles vues sur le musée Guggenheim et vous pourrez savourer l’une de leurs nombreuses bières tout en profitant du décor le plus photogénique de la ville.
 

Déjeuner à La Despensa del Etxanobe

 
La Despensa del Etxanobe est un restaurant familier de Fernando Canales, cuisinier récompensé d’une étoile Michelin, au centre de Bilbao. C’est peut-être l’aspect culturel de Bilbao qui vous a donné envie de vous y rendre, mais laissez-vous également séduire par sa gastronomie. Ce restaurant sophistiqué propose des plats classiques de la cuisine basque avec une touche avant-gardiste et originale ; vous pourrez savourer les recettes les plus emblématiques de Fernando Canales, comme ses fameuses lasagnes froides d’anchois. Vous pouvez choisir entre plusieurs menus dégustation différents en fonction de votre budget.
 

Un verre au Sixty One Lobby Bar

 
Si vous avez envie d’un bon verre de vin ou d’un cocktail dans un endroit élégant, le bar de l’hôtel Domine est fait pour vous. Des boissons soigneusement sélectionnées, un service remarquable et un confort optimal après une journée intense au musée. L’endroit idéal pour commenter votre visite et partager les œuvres qui vous ont le plus marqué.
 

Dîner à Odoloste

 
Enfin, si vous avez visité le musée l’après-midi et que vous en sortez à l’heure du dîner, je vous recommande fortement d’aller au restaurant Odoloste. Odoloste signifie boudin en basque et leur spécialité est le porc. Un menu dégustation à prix très compétitif où vous pourrez déguster des plats ultra savoureux comme des talo-tacos de carrillera, des hongos y papada ibérica à la carbonara ou des croquetas de talos con txistorra. Pour terminer, et pour vous rafraîchir, n’oubliez pas de commander un sorbet citron et basilic au pesto doux.

tacos odoloste bilbao

Si toutes ces suggestions gastronomiques vous ont ouvert l’appétit, nous vous attendons les bras ouverts. Sa culture, sa gastronomie remarquable, ses vues extraordinaires, ses habitants chaleureux et sa nature font de notre ville l’une des escapades les plus complètes de 2021.

Pour compléter tout cela, Volotea vous a préparé cette playlist sur Spotify à écouter tout en organisant votre voyage, tout en parcourant notre ville ou tout en éditant les photos que vous aurez prises pendant votre escapade. Parce que voyager est une expérience complète, qui s’apprécie avant, pendant et après.
Et vous, avez-vous déjà visité le musée Guggenheim ? Trouvez votre vol pour Bilbao avec Volotea et atterrissez dans la ville des pintxos !

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Bilbao