ÉVADEZ VOTRE ESPRIT EN ANDALOUSIE

L’Andalousie est en endroit magique. On y respire l’art de toute part et le soleil ne cesse jamais de briller sur les façades de ses maisons blanches. L’Andalousie vous surprendra à chacun de vos pas. L’influence arabe se devine sur chacun de ses monuments les plus connus : l’Alhambra de Grenade, l’Alcazar de Séville ou encore l’Alcazaba de Malaga font partie de ces merveilles architectoniques qui resteront à jamais gravées dans votre mémoire.

Comme le chantent les Amigos de Gines dans leur sévillane : « Séville pour naître. Grenade pour mourir. (…) L’amour de mes amours, ce que j’aime le plus dans la vie, c’est ma terre, et elle s’appelle Andalousie. » Cette terre est le berceau du flamenco, qui a inspiré de nombreux artistes. La lumière brille jusqu’à la tombée de la nuit et elle se reflète sur les sourires et l’amabilité des gens qui y vivent. Se perdre dans les rues étroites de l’ancien quartier de Santa Cruz à Séville, visiter la maison où est né Pablo Picasso ou le Centre Pompidou à Malaga (oui, il n’y en a pas qu’en France) et profiter des bars de tapas dans le centre de Grenade sont quelques unes des activités incontournables qui feront de votre voyage en Andalousie une expérience inoubliable.

Pour approfondir votre découverte de l’Andalousie, voici quelques films, livres et musiques qui pourront vous inspirer.

1. FILMS

 

El camino de los ingleses

 

Filmé en 2006 et réalisé et produit par Antonio Banderas, El camino de los ingleses a été tourné dans son intégralité à Malaga, ville natale du cinéaste et acteur. Tout au long du film se succèdent des images de la capitale et de lieux célèbres comme la Calle Granada, avec en prime le fameux bar El Pampi, la Calle Mármoles ou encore la Plaza de la Merced. Il est basé sur le roman homonyme d’Antonio Soler, écrivain originaire de Malaga. Le film a été nommé deux fois aux Goyas.

« Une œuvre passionnante (…) d’une beauté, d’une force et d’une émotion à couper le souffle. Un film qui vous pousse sans crainte à l’aimer ou qui vous laisse tout simplement pantois. (…) Note : ★★★★ (sur 5). » M. Torreiro, Fotogramas.

« Une œuvre courageuse, anxieuse et viscérale avec un réalisateur qui se livre à cœur ouvert (…) un film émouvant à l’ambition quasi suicidaire. » Miguel Ángel Palomo, El País.

La isla mínima

 

La isla mínima est un thriller espagnol réalisé par Alberto Rodríguez sorti en 2014. Le film a connu un grand succès auprès du public et de la critique et a remporté dix Goyas. Principaux acteurs du film, Raúl Arévalo et Javier Gutiérrez sont parmi les plus célèbres du moment dans le panorama cinématographique espagnol. Tourné dans les marais du Guadalquivir, ses rizières et son lit ont été choisis comme le décor idéal pour recréer le lieu d’un crime non résolu dans les années 80. Un décor qui se trouve tout près du Parc de Doñana, un espace naturel qui ravit les passionnés de randonnée et de cyclotourisme.

« Un très grand film. Intelligemment réalisé, entre réalisme et divertissement. Dénonciateur mais subtil, le réalisateur ne se moque pas de son public », M. Torreiro, Fotogramas.

« Ce thriller, superbement réalisé et riche, est l’un des films espagnols les plus puissants de l’année (…) un film noir aux plusieurs niveaux de tension », Jonathan Holland, The Hollywood Reporter

2. LIVRES

 

La tesis de Nancy, Ramón J. Sender


Magnifique roman plein d’humour, dans lequel une étudiante américaine découvre l’Andalousie pendant ses études dans les années 60.

« La tesis de Nancy est une vision critique de l’Espagne de l’époque que Ramón J. Sender nous livre à travers les yeux ébahis d’une étudiante nord-américaine. Il montre à la fois le côté traditionnel et moderne d’un pays qui s’ouvrait timidement au monde développé mais qui gardait encore, parfois tel un trésor, parfois tel un fardeau, des siècles de costumbrisme difficiles à assumer, à interpréter et à comprendre, non seulement pour une voyageuse enthousiaste comme Nancy, mais aussi pour de nombreux espagnols, comme Sender, que les aléas de la vie et nation avaient poussés à un exil forcé ou volontaire. » Goodreads.com

 

Contes de l’Alhambra, de Washington Irving


Écrit par Washington Irving, diplomate, historien et voyageur américain ayant vécu pendant une période dans l’Alhambra même. L’œuvre, publiée pour la première fois en 1832, a été immédiatement traduite dans différentes langues et a attiré à Grenade des pèlerins du monde entier. Basées sur les contes et légendes que son auteur a découverts pendant son séjour à Grenade et qu’il a décidé de raconter, de nombreuses versions de ses histoires ont vu le jour, aussi bien sous forme de fiction que d’animation, en faisant un véritable classique.

 

 

 

3. MUSIQUE

 

N’oubliez pas, si vous voulez découvrir la musique la plus populaire du sud de l’Espagne et ses artistes locaux, écoutez notre playlist sur Spotify. À ne pas manquer !

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires