goa-boa-festival-1440x810

Été 2018, la musique fait son retour à Gênes

George Gershwin, le célèbre pianiste et compositeur de Rhapsody in blue disait : « J’aime penser à la musique comme à une science des émotions ». Et comment pourrait-on le contredire ? Si la musique nous permet de nous évader et de nous faire rêver, pourquoi ne pas l’apprécier au maximum, dans des lieux envoûtants, à des moments particuliers, par exemple pendant une chaude soirée d’été au bord de la mer ?

L’été à Gênes est le principal attrait de la ville pour ceux qui choisissent d’y vivre. Et peu importent l’automne pluvieux, le vent glacé de l’hiver et les rigueurs de la vie. En effet, il est difficile de trouver un lieu à la géographie aussi unique. À seulement un peu plus d’une heure de la France et à quelques kilomètres de Portofino et des Cinque Terre. Mais en fait, les génois se moquent un peu de tout ça. Ce qui compte pour eux, c’est de pouvoir monter sur leur Vespa et découvrir de merveilleuses petites criques ou explorer les collines de l’arrière-pays à seulement un quart d’heure du centre-ville.

Une saison parfumée placée sous le signe du farniente : l’été. Mais que serait-il sans musique ? Après avoir fêté ses 20 ans en 2017, le Festival GoaBoa revient. Cet événement, qui a changé de structure et d’emplacement au fil du temps, est désormais l’un des grands rendez-vous de l’été génois. Du 13 au 25 juillet, il accueille des invités prestigieux à quelques mètres de la mer. La musique italienne et internationale revient en fanfare à l’Arena del Mare, dans le port antique, avec pour commencer le concert de Negrita le 13 juillet, puis Coez, Motta, Coma-Cose, Caparezza et bien d’autres artistes. Outre la performance des participants, ce qui fait la beauté des soirées du festival de GoaBoa, c’est de regarder passer les ferrys et les navires de croisière qui quittent le port à seulement quelques mètres de distance. Un spectacle absolument unique !

Si vous préférez la musique classique aux tubes contemporains, Gênes a ce qu’il vous faut. À partir du 19 juillet revient l’événement « I Notturni en plein air », cinq concerts gratuits dans la cour principale du Palais ducal organisés en collaboration avec GOG – l’Orchestre génois des jeunes. Chopin, Bartok, Haydn et bien d’autres compositeurs de musique classique pour piano viendront enchanter les nuits d’été, dans un lieu chargé d’histoire qui accueille désormais expositions, événements et presque 600 000 visiteurs par an.

Mais Gênes est surtout une ville à « voir ». Les vues sur la vielle ville et ses quartiers les plus pittoresques serviront de toile de fond au festival « In una notte d’estate », qui propose musique, danse et prose au centre-ville et à Nervi. Du 23 juin au 10 août, une flopée d’événements sous les étoiles pour les amoureux de la culture même les plus sophistiqués !

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Gênes