vrn_vino-e-ville-venete

Entre vin et culture : les Villas Vénitiennes de Vérone

La République de Venise a régné pendant des siècles sur la mer. Mais l’un de ses plus grands héritages, qui caractérise aujourd’hui le paysage de la région, est l’ensemble d’environ cinq mille villas vénitiennes disséminées à travers ses propriétés sur la terre ferme, dont certaines font aujourd’hui partie du patrimoine mondial de l’Unesco.

Pensées comme des résidences des grands propriétaires fonciers de l’époque et souvent réalisées dans un style néo-classique rappelant celui des villas des seigneurs de la Rome antique, les plus belles et célèbres villas vénitiennes sont celles de la province de Vicence et de la Riviera del Brenta, conçues par l’architecte le plus célèbre de cette période : Andrea Palladio.

Même dans les environs de Vérone, on peut admirer de nombreux exemples de villas vénitiennes. J’aime aborder plus particulièrement celles où l’on peut facilement combiner un voyage culturel et oenogastronomique. En effet, certains des vignobles les plus réputés de la province de Vérone, ont leur propre lieu de représentation voire leur cave à l’intérieur de ce type de résidences.

L’une des villas où je suis le plus allé ces dernières années est sans aucun doute la Villa della Torre à Fumane. Récemment acquise par la famille Allegrini, propriétaire de la cave du même nom du Valpolicella, elle est utilisée dans le cadre de réceptions et d’événements culturels, mais elle mérite le détour en toute occasion. Construite en 1500 à partir d’un projet auquel ont collaboré deux architectes en vogue à cette époque, Giulio Romano et Michele Sanmicheli. Sa principale caractéristique est l’originalité du plan qui rappelle les traditionnelles maisons patriciennes, avec une grande cour centrale qui donne accès aux différents environnements. La propriété est entourée de vignes qui produisent certains des meilleurs vins d’Allegrini.

A proximité, dans le hameau de Gargagnago, un autre des « grands » du vin Valpolicella se trouve dans une magnifique villa vénitienne. Il s’agit de Masi, premier producteur d’Amarone qui possède ici son domaine et sa boutique de vin, la résidence en question s’appelle Villa Serego Alighieri, du nom d’une famille qui descend du grand poète italien Dante Alighieri, qui vécut plusieurs années à Vérone, après s’être exilé de Florence. La villa, datant du XIVe siècle, puis étendue successivement, est un concentré de salons décorés de fresques et de moulures, avec un magnifique jardin à l’italienne parfaitement entretenu, d’où on peut admirer le grand domaine agricole où l’on cultive le raisin depuis le Moyen-Age.

Une attention particulière est donnée à la Villa Mosconi Bertani (également connue sous le nom de Villa Novare), la villa la plus célèbre et importante du Valpolicella, ne serait-ce que parce que le désormais célèbre vin Amarone a été inventé dans ses caves. Elle se trouve dans la vallée de Negrar, toujours du Valpolicella, et la construction remonte à la seconde moitié du XVIIIe siècle. Cette villa rappelle clairement le style palladien, avec une imposante façade néo-classique, de grands salons décorés de fresques et un jardin à l’anglaise romantique où des poètes du calibre d’Ippolito Pindemonte et Ugo Foscolo se sont promenés en quête d’inspiration. A l’intérieur de la villa, qui appartient désormais à la famille Bertani (une autre cave renommée du Valpolicella), se trouve l’une des plus anciennes caves viticoles en activité en Italie. Ici précisément, en 1932, a été inventé le terme Amarone, pour définir le vin produit à partir d’une technique spéciale de séchage des raisins, qui, quelques décennies plus tard, deviendrait célèbre dans le monde entier.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires