lakala

Dégustation à Palerme

Gastronomie et œnologie constituent, à elles seules, une bonne raison de venir en Sicile et à Palerme.

Nombreux sont les établissements qui permettent de découvrir toute une variété de couleurs, de parfums et saveurs, à travers un large choix de menus et produits locaux.

FROMAGES ET GOURMANDISES À LA DROGHERIA DEL BUON GUSTO

Le jour, c’est une charcuterie située via Nicolò Garzilli, une parallèle de la via Libertà en centre-ville ; à partir d’une certaine heure, on peut y déguster de délicieuses planches de charcuteries et fromages, savamment assortis et présentés d’une façon très élégante et originale. Amateurs de fromages siciliens, préparez-vous ! Entre Cosacavaddu ibleo, Pecorino, Piacentino ennese, Tuma persa, Vastedda de la Vallée du Belice, Maiorchino, sans oublier la ricotta salée, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Des fromages qui se marieront parfaitement à la charcuterie à base de porc noir des Nebrodi, à la saucisse, à la fellata et à bien d’autres délices encore. Posez toutes vos questions à Toti Ballotta, le patron, qui saura stimuler vos papilles comme personne !

DÉGUSTATIONS DE VINS CHEZ VINO VERITAS

Via Sammartino, partez à la découverte des vins autochtones siciliens au cours de l’une des dégustations de vins régulièrement organisées. Si les cépages rouges comme le célèbre Nero d’Avola (un peu trop répandu à mon goût), le Nerello mascalese et cappuccio et le Cerasuolo di Vittoria sont des incontournables, vous ne pourrez en aucun cas faire l’impasse sur le Perricone. Célèbre par le passé, il fait son grand retour sur nos tables ! Quant aux blancs, Grillo, Catarratto, Carricante, Damaschino, Grecanico et Inzolia, ils sauront rafraîchir vos soirées… Et pour terminer votre repas, que diriez-vous d’un Malvasia ou d’un Zibibbo. Le tout à consommer bien sûr avec modération. 🙂

GÂTEAUX LOCAUX CHEZ I PECCATUCCI DI MAMMA ANDREA

Outre les cannoli et cassate, ici, via Principe di Scordia, on déguste surtout des confitures d’agrumes, des fruits enrobés de chocolat fondant, des conserves et biscuits. Un conseil ? Goûtez aux Peccatucci : des pralines moelleuses à base d’amandes, recouvertes de pistache ou de noix de coco, ou au chocolat saupoudrées de sucre de canne ou de noisettes. Rien à envier à la tradition pâtissière d’Europe centrale !

LES GLACES DE LA KALA

L’un des moyens de survivre à une journée balayée par le Sirocco, le vent chaud qui vient d’Afrique, c’est bien une glace artisanale ! A proximité de la Cala, la baie abritant de magnifiques bateaux, il y a trois façons de manger une glace : le petit pot (de différentes tailles), le cône traditionnel et la brioche, moelleuse et parfumée, à fourrer. La Kala a même remporté un prix pour son parfum figues et noix. A déguster sans plus attendre !

LE POULPE DE CALOGERO

Si vous avez le cœur à manger un poulpe après l’avoir vu bouger (il est, généralement, frais), l’établissement Calogero à Mondello, la station balnéaire de Palerme, est une étape obligée. Si les palermitains le mangent en hors-d’œuvre, il est aussi considéré comme l’un des symboles de la cuisine de rue puisque vous pouvez également le manger debout avant de rentrer de la plage. Le poulpe bouilli est servi chaud et agrémenté de jus de citron.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires