ifrancesi

Ceux que fréquentent les palermintains

Il est facile d’aller à la plage à Mondello ou Altavilla Milicia, mais où vont se baigner les Palermitains (et où les touristes ne vont généralement pas) ?

LES PLATES-FORMES À L’ADDAURA

On accède à Mondello par le Parc della Favorita, mais aussi par une route côtière qui passe derrière Montepellegrino. Ici, de nombreux Palermitains passent leurs vacances et on peut rejoindre la mer par des rochers ou des plates-formes qui sont montées pendant l’été avec tous les services. La région était déjà un lieu d’implantation à l’époque paléolithique. Il y a des grottes qui ne peuvent malheureusement pas être visitées. Le soir, de nombreuses plates-formes se transforment en boîtes de nuit pour boire, danser et se faire de nouveaux amis.

CALA ROSSA À TERRASINI

Elle est située à trente kilomètres de Palerme, près de l’aéroport (et visible en atterrissant à l’ouest). Son nom vient de la falaise rougeâtre à rayures blanches. On nage entre les cavités des falaises. Il n’est pas rare d’apercevoir des oiseaux rares ou migrateurs qui fréquentent la région et la réserve naturelle de Capo Rama. On y arrive à pied après avoir parcouru un escalier en pierre (le « praiola »). J’apporte avec moi des fruits en morceaux et de l’eau fraîche, la zone est vierge et il n’y a pas de restaurants !

LA BAIA DEL CORALLO À SFERRACAVALLO

Elle est située entre les rochers et une plate-forme en béton armé et permet d’accéder facilement à la mer dans un golfe cristallin, non loin de la ville (accessible par le bus 628). A l’arrêt de bus en face de l’Hôtel Bellevue, il suffit de suivre le sentier vers la mer. On passe aussi à côté d’une installation très intéressante avec de grandes antennes. Pour le déjeuner ou le dîner, il y a plusieurs restaurants de poisson à prix fixe et on peut également arriver à pied à Mondello par le sentier pédestre qui traverse l’avant-poste, il suffit de demander à l’un des pêcheurs du village de bord de mer pour emprunter le chemin entre la forêt de pins et d’autres rochers.

LA PLAGE DE CAPACI ET L’ISOLA DELLE FEMMINE (« L’ÎLE DES FEMMES »)

Ces kilomètres de plage que je connais très bien et où je vais depuis tout petit restent dans mon cœur ! On peut y voir les avions atterrir à Punta Raisi et le magnifique îlot qui donne son nom au village de l’île des femmes. La légende racontent que des jeunes filles turques rejetées de chez elles y ont abordé. Il s’agit maintenant d’une réserve naturelle. Beaucoup de personnes se baladent à vélo ou courent sur le front de mer. Il y a quelques tours d’observation qui servaient à repousser les pirates qui débarquaient pour piller durant l’Antiquité et qui étaient reliées aux autres plus éloignées.

FRANCESI À MONGERBINO

La plage porte un nom curieux et vient probablement du fait qu’il y a plusieurs années, les touristes français la connaissaient et la fréquentaient, alors qu’aujourd’hui ce n’est plus du tout le cas. On y accède par un chemin en pente le long d’une voie privée en passant entre la végétation typique et les figues de Barbarie. Avant de partir, il faut absolument visiter l’Arco Azzurro, une arche de pierre rendu célèbre par une publicité pour des chocolats que l’on peut à nouveau visiter depuis peu.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires