1

Burano et ses couleurs

Dans l’iconographie de la lagune de Venise, une place d’honneur après la place Saint-Marc, est attribuée à l’ïle de Burano.

Il s’agit d’une polychromie vue maintes fois dans les photos de dépliants touristiques, qui frappe et surprend l’imagination des voyageurs.

Vous comprenez pourquoi, suite à la traditionnelle visite de la ville, une excursion dans les îles les plus importantes de la lagune est tout juste un passage obligé, pour satisfaire la curiosité et admirer ce tableau immense de couleurs qui s’offre aux voyageurs sous un paysage lui aussi multicolore, qui ressort des eaux de la lagune.

4

C’est encore plus époustouflant si on prend la ligne 14 du service de navigation urbain ACTV pour aller à Burano.

Après Venise, direction le Lido, en sillonnant les eaux du bassin de Saint Marc et profitant d’un panorama qui fascine toujours les natifs comme moi, tandis que derrière nous s’éloigne peu à peu de notre champ de vision Venise et son symbole le plus célèbre, la place Saint-Marc.

En quittant le Lido direction Punta Sabbioni, on passe devant l’église de S. Niccolò et peu après, sur la gauche, on aperçoit l’édifice du fort de Sant’Andrea, autrefois défenseur de l’entrée de la lagune.

3

Après avoir navigué à travers les canaux côtiers, les « barènes » (îlots émergents, souvent submergés par la marée, où vivent une grande variété d’oiseaux), on peut voir ici le clocher de Burano, caractéristique pour son inclinaison, qui agit comme un gardien des maisons colorées de l’île, qui s’offrent à nous comme un mirage.

Pour la plupart des habitants de l’île, l’occupation principale est la pêche et, le long de ses canaux, on peut voir des bateaux avec des équipements étranges à bord utilisés à cet effet, une caractéristique qui, pour les amateurs de fruits de mer, est un arrêt obligatoire dans l’un des nombreux restaurants ou brasseries qui proposent un large choix de plats « de la pêche du jour » de la lagune.

Je recommande une visite vers ses lieux insolites aux premières lueurs du matin, quand l’île n’est pas encore prise d’assaut par la multitude de touristes, ou au coucher du soleil ; tous deux donnent aux barènes et aux canaux un charme inattendu.

2

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Venise