Bordeaux SO GOOD, le terroir à table

La première édition de Bordeaux SO GOOD, festival de la gastronomie et de l’art de vivre, avait été lancée presque timidement il y a cinq ans. L’initiative a connu un tel succès qu’elle est reconduite depuis. Fin novembre, Bordeaux SO GOOD est désormais le rendez-vous des gourmands, des gourmets et des curieux.

La première édition de Bordeaux SO GOOD, SO signifiant si en anglais ou reprenant les initiales de sud-ouest, m’avait emballée. Le concept est original et correspond bien aux attentes des Bordelais et des Aquitaines qui sont traditionnellement des bons vivants. La Chambre de commerce et d’industrie de Bordeaux qui s’est entourée de plusieurs partenaires pour organiser trois jours de festivités a arrêté les dates du 16 au 18 novembre, cette année. Un week-end durant lequel Bordeaux se transforme en capitale internationale de la gastronomie.


C’est le chef Pierre Gagnaire qui sera le parrain de cette cinquième édition et entraînera dans son sillage une centaine de chefs. Ils s’affaireront aux fourneaux dans tous les coins de Bordeaux. Mais, quel que soit le budget dont on dispose, tout le monde est susceptible de participer : on peut goûter une bouchée ingénieuse mariant des ingrédients inattendus ou participer à des dîners fastueux en passant par des déjeuners à la bonne franquette. Et pas d’exclusion, tous les produits sont représentés, du salé au sucré.



Obligatoire, un passage au Hangar 14, au bord de la Garonne, rebaptisé pour l’occasion « Halle gourmande » et transformé en marché géant qui  accueille de multiples manifestations. Moment fort à ne pas rater, la vente de la Criée d’Arcachon qui se délocalise à Bordeaux. On peut repartir avec son lot de poissons frais acheté aux enchères. Et pour savoir comment bien préparer tous ces produits du terroir, des travaux pratiques sont prévus pour les grands, comme pour les petits avec des ateliers de cuisine. Les itinéraires gourmands avec dégustation à chaque halte font aussi partie des incontournables de Bordeaux SO GOOD. Et pour les plus sérieux, des débats sont organisés sur le thème de la nourriture, du plaisir, du bien-manger, de l’art de vivre, l’agriculture durable ou de la biodiversité.



Les propositions sont multiples et il faut préparer le week-end en avance pour s’organiser au mieux. Certaines manifestations sont en entrée libre, d’autres sont payantes. Le Pass à acheter à l’avance

sur le site de Bordeaux SO GOOD ou sur place permet de tester des créations culinaires originales. Mais surtout, pour la Nuit des banquets, il faut absolument réserver sa place sur le site de Bordeaux SO GOOD à partir du 25 septembre. Une quinzaine de banquets organisés chacun par un chef prestigieux et dans un lieu inattendu, comme une libraire ou un musée, sont très courus. Les places s’arrachent dès l’ouverture de la billetterie. Le cadre, le menu, les vins qui l’accompagnent expliquent cet engouement qui ne se dément pas d’une édition à l’autre. Pour les audacieux, un banquet dans le noir est prévu. Et cette année, le pays invité sera l’Italie. Un mariage qui s’annonce exceptionnel entre les saveurs méditerranéennes et la gastronomie du sud-ouest.

Localisation : Voir sur le plan ici.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires