vce_corner_1__2

Art, architecture et panoramas

En ville, il n’est pas rare d’apercevoir pendant presque toute l’année des expositions d’art sur des artistes, des périodes particulières ou des sujets et thèmes diffusés sous différentes formes de représentation appartenant au passé et à l’époque contemporaine.

Parmi ces expositions, on notera la Biennale, un important événement international qui, tous les deux ans, présente à travers ses expositions le monde contemporain des arts figuratifs et celui de l’architecture.

Depuis des décennies, je visite toujours avec intérêt et curiosité ces expositions pour voir et en apprendre davantage sur les nouvelles tendances mondiales de l’art à travers les pavillons des différents pays dans la zone des Giardini.

Une partie de l’exposition, avec de nouveaux pavillons de pays qui se sont ajoutés récemment, sont hébergés à l’intérieur de l’Arsenal de Venise ; une occasion d’admirer de l’intérieur cet espace où l’on construisait autrefois les navires, instrument d’expansion de la République de Venise dans la mer Adriatique et une grande partie de la Méditerranée orientale, et qui constituaient sa puissance militaire et économique.

Les grands pavillons de la Corderie, où l’on réalisait avec du chanvre les aussières et les cordes d’amarrage ainsi que les cordages des voiles, ou encore l’Artillerie où l’on fondait les canons à charger sur les navires.

Tous ces bâtiments prennent place autour du vaste bassin intérieur de l’arsenal donnant sur les ” Gagiandre “, des docks couverts qui composaient un abri pour les bateaux.

Une visite dans l’histoire de Venise où, comme on a coutume de dire, on construisait un navire par jour. En sortant de l’Arsenal par le “canale delle Galeazze”, il était « armé » de tout le nécessaire et en arrivant à l’embouchure de la lagune, était déjà prêt à prendre la mer.

Mais en plus de cette visite dans l’art et l’architecture contemporaine et dans l’histoire militaire et économique de Venise, une autre opportunité s’offre aux visiteurs pendant la Biennale , qui va de juin à novembre : celle d’accéder dans plusieurs endroits de la ville aux palais privés habituellement fermés au public.

En effet, à côté des lieux précités des Giardini et de l’Arsenal, il y a de nombreuses expositions secondaires hébergées dans certains de ces palais qui sont ouverts au public pour l’occasion.

Une double visite donc qui offre souvent, à travers les fenêtres de ces bâtiments, un regard différent sur la ville avec des vues et panoramas inhabituels et inattendus.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Venise