museo01

Altino

Les environs de Venise, à quelques kilomètres du centre-ville, offrent de nombreuses occasions de visites intéressantes dans des lieux dont l’urbanisation remonte à la nuit des temps.

Cette vaste partie de la Vénétie, habitée depuis le néolithique, tout d’abord par des populations vénitiennes sédentaires, a ensuite été colonisée par les Romains, constituant une partie de la « Regio X Venetia et Histria », dont la cité de Aquilée était la capitale. C’est aujourd’hui l’une des zones archéologiques les plus importantes du Nord de l’Italie. C’est ici qu’ont surgi d’importants centres urbains, tels Iulia Concordia, à l’heure actuelle Concordia Sagittaria et Altino, cités importantes le long des voies romaines de l’empire Annia, reliées à la via Postumia et rejoignant Aquilée, port de l’Adriatique, Gênes, port sur la mer Tyrrhénienne, et la via Claudia Augusta qui menait vers l’antique région du Norique, correspondant à des régions actuellement situées en Autriche et en Bavière.

Altino représentait donc un carrefour important sur de grandes artères et se dressait le long de la zone de la lagune, constituant ainsi un centre maritime et portuaire important pour le trafic et le commerce. Il reste peu de traces visibles de cette installation, dont quelques parties du tracé de la Via Annia, tandis que sont exposées, dans le nouveau musée archéologique ouvert depuis quelques années, des pièces retrouvées dans la zone, illustrant de façon exhaustive son histoire depuis le néolithique jusqu’à l’époque de l’empire romain.

Une reconstitution de la cité telle qu’elle devait être, visible à l’intérieur du musée, nous donne une idée de la grandeur de ce centre habité qui, comme toutes les cités de l’époque romaine, était pourvu d’un forum et d’un amphithéâtre pour les spectacles.

Si l’on monte sur la tour du musée, il est possible d’admirer la campagne environnante et, en fermant les yeux, on peut s’imaginer à quoi ressemblait cette cité prospère, important centre du commerce maritime de l’Adriatique.

Selon des théories et recherches récentes, ce sont les habitants d’Altino qui auraient entamé la colonisation des îles de la lagune en allant s’installer à Torcello, suite au probable enfouissement des canaux navigables, empêchant ainsi les navires avec leur chargements et marchandises, d’accéder aux eaux de la lagune, et donc à la mer.

Pour rejoindre le nouveau site du Musée d’Altino depuis Venise, il est possible d’utiliser le service de la société ATVO en prenant l’autobus de la ligne 25a à Piazzale Rome, il faut environ 20 minutes pour rejoindre le musée.

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Venise