elicottero_sanmarco02

À la découverte de Venise à pied, en bateau ou en volant

Pour ceux qui restent quelques jours ou connaissent déjà la ville et reviennent pour approfondir leurs connaissances, après les circuits habituels et connus, il en existe d’autres, parmi la foule ou dans la solitude avec des perspectives différentes.

En se baladant à pied à travers la ville, en se perdant dans les rues étroites et les places, pour découvrir les recoins cachés et moins empruntés par la foule de touristes, il est possible de connaître Venise de manière plus profonde.

Une expérience agréable et insolite à découvrir en participant à la « Su e zo per i ponti », un rendez-vous annuel pour une promenade non compétitive qui a lieu tous les premiers dimanches d’avril et qui fêtera cette année sa 39ème édition.

Deux parcours à explorer, l’un entier et l’autre réduit, à choisir en fonction de ses capacités, qui accueille des participants de tous âges, venus avec toute la famille, des grands-parents aux petits-enfants. Pendant ce tour, qui part et se termine sur la Place Saint-Marc, vous passerez par des parties de la ville un peu moins connues pour une promenade sans vainqueurs où tout le monde reçoit sa médaille à l’arrivée.

Une autre façon de voir la ville, plus particulière et typique de Venise, est celle par l’eau.

Chaque année, le dernier dimanche de mai ou le premier de juin se déroule, le long de la lagune, le « Vogalonga » : une épreuve difficile où il faut parcourir 33 km à la rame, réservée aux participants bien entrainés.

En plus de la classique balade en gondole à travers les canaux de la ville, Venise peut être observée depuis l’eau en participant à l’une des excursions en kayak qui sont organisées depuis quelques années, depuis l’île de la Certosa. Avec des visites guidées en groupe à bord de ces bateaux, on découvre la ville depuis la surface de l’eau.

Autrefois, on pouvait louer des chaloupes, mais cela a disparu, maintenant il est seulement possible de louer des bateaux à moteur, plus appropriés toutefois au transport de marchandises que de personnes, et se balader à travers les canaux de la ville, en ayant bien-sûr un minimum de connaissances sur la conduite d’un bateau, et en prêtant attention à la circulation et aux nombreuses limitations et interdictions qui existent aussi à Venise pour la navigation, comme d’ailleurs dans toutes les villes pour la circulation automobile.

Enfin, toujours pour se balader sur l’eau, il est possible, en louant une péniche, de découvrir plus en profondeur la lagune et ses îles et recoins les plus reculés, qui n’ont rien à envier à la ville. Bien sûr, étant donné la taille de ces navires, des « camping-car sur l’eau », on ne peut pas entrer dans les canaux de la ville.

Mais la découverte de la ville peut également se faire du haut, pas seulement par les tours où l’on peut monter, mais de bien plus haut.

De l’aéroport Nicelli du Lido, le plus vieux d’Italie après celui de Rome, avec son aérogare original et bien conservé des années 30, on peut effectuer des vols en hélicoptère au-dessus de Venise et de la lagune avec des durées et tarifs différents.

Une vue depuis le haut de la ville, de ses canaux, de la lagune et de ses nombreuses îles, grandes et petites, qui charme et laisse bouche-bée même ceux qui connaissent bien la ville.

Aéroport Nicelli

http://www.aeroportonicelli.it/

https://www.facebook.com/AeroportoNicelli/?fref=ts

 

L’île de la Certosa

https://it.wikipedia.org/wiki/Isola_della_Certosa

Ecrivez votre avis

Partager


DERNIERS AVIS SU CET ENDROIT

Tous les champs sont obligatoires

Votre expérience est précieuse pour les autres voyageurs. Merci!

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Certains recoins similaires


Davantage de recoins en Venise